Kenya: Deux lionnes en cavale dans les rues de Nairobi

ANIMAUX Les fauves ont été retrouvés sains et saufs, et ramenés au parc national...

20 Minutes avec agences

— 

Une lionne dans le Masai Mara, au Kenya.
Une lionne dans le Masai Mara, au Kenya. — SHAH/CATERS NEWS AGENCY/SIPA

Le service kényan de la faune sauvage (KWS) était à pied-d’oeuvre depuis jeudi soir pour retrouver deux lionnes qui s’étaient échappées du parc national de Nairobi.

A près une cavale d’une journée, les deux fauves ont été retrouvés sains et saufs, vendredi, dans l’après-midi, a annoncé le KWS, sur Twitter. Signalant au passage que deux autres lions avaient eux aussi fait un petit tour hors du parc, avant de revenir à la tombée de la nuit.

 

Seule la partie nord du parc est clôturée

Dans ce parc de 117 km² où cohabitent gazelles, rhinocéros et buffles, situé à moins de 7 kilomètres du centre de la capitale, seule la partie nord, qui donne sur la ville, est clôturée. La partie sud permet, elle, aux animaux de se déplacer pour trouver de nouveaux pâturages selon les périodes de l’année.

Vendredi au matin, le service kényan annonçait que les fauves avaient été vus, pour la dernière fois, à Langata, un quartier densément peuplé de Nairobi. Puis, grâce aux renseignements collectés via des témoins, il suivait à la trace les deux fauves entrant dans les restaurants et perdus dans les rues de la capitale.

 

 

 « Les lions sont des animaux sauvages dangereux. Évitez de les provoquer en leur faisant face », avait mis en garde, jeudi soir, dans un communiqué le porte-parole du KWS, Paul Udoto, appelant « quiconque ayant des informations à les partager immédiatement ».