VIDEO. New York: Un titanosaure de plus de 37 mètres exposé au musée d’Histoire naturelle

SCIENCES Le squelette découvert en 2014 serait celui de l'un des plus grands dinosaures jamais découverts qui aurait pesé 70 tonnes soit l’équivalent de dix éléphants africains...

20 Minutes avec agences

— 

Un moule et des fossiles d’une espèce nouvelle de titanosaure, l’un des plus grands dinosaures au monde, ont fait leur entrée, ce jeudi 14 janvier, à New York (Etats-Unis), au musée d’Histoire naturelle.
Un moule et des fossiles d’une espèce nouvelle de titanosaure, l’un des plus grands dinosaures au monde, ont fait leur entrée, ce jeudi 14 janvier, à New York (Etats-Unis), au musée d’Histoire naturelle. — Mary Altaffer/AP/SIPA

Un moule et des fossiles d’une espèce nouvelle de titanosaure, l’un des plus grands dinosaures au monde, ont fait leur entrée, ce jeudi, à New York (Etats-Unis), au musée d’Histoire naturelle.

Son nom scientifique n’a pas encore été formellement annoncé

Ce titanosaure de 37,2 mètres fait partie d’une espèce tellement nouvelle que son nom scientifique n’a pas encore été formellement annoncé, ont déclaré les paléontologues qui l’ont découvert en 2014 en Patagonie, en Argentine, dans le désert près de La Flecha.

Une découverte « unique dans une vie », selon le paléontologue Diego Pol, qui a participé aux fouilles. Sur le site, un total de 223 os fossiles de six créatures, tous de jeunes adultes morts à différentes époques, à quelques années ou plusieurs siècles d’intervalle, est découvert.

 

 

Un moule grandeur nature fait d’impressions 3D en fibre de verre

Et il a fallu plus de six mois à une entreprise canadienne pour réaliser le moule, basé sur 84 os fossiles découverts sur le site argentin. Les vrais fossiles auraient été beaucoup trop lourds pour être montés ensemble, et le moule grandeur nature est fait d’impressions 3D en fibre de verre.

 

 

L’animal, l’un des plus grands dinosaures jamais découverts, aurait été un jeune adulte au sexe indéterminé, qui aurait pesé 70 tonnes soit l’équivalent de dix éléphants africains, selon le musée. Il est tellement grand que sa tête et son cou dépassent de la pièce où il a été exposé, jusque dans un hall du Musée, près des ascenseurs. Avec son long cou, le titanosaure aurait pu regarder par la fenêtre au cinquième étage d’un immeuble, selon le musée.