La Terre vue de l'espace, depuis la station spatiale internationale.
La Terre vue de l'espace, depuis la station spatiale internationale. — N.A.S.A/SIPA

POLLUTION

COP21: Deux satellites vont traquer les gaz à effet de serre depuis l'espace

Deux satellites ont pour objectif de mesurer les émissions de gaz polluants et d'en déterminer les sources...

Merlin et Microcarb vont nous aider à en savoir plus sur les émissions de gaz à effet de serre. Ces deux satellites, chargés de scruter le climat depuis l’espace, sont présentés ce mardi à la COP1 par le Centre national d’études spatiales (CNES).

 

Mesurer les émissions de méthane et de CO2

Dans le cadre de la conférence mondiale pour le climat, le secrétaire d’Etat chargé de la Recherche Thierry Mandon et son homologue allemand ont détaillé ces deux projets spatiaux, dont l’objectif est de mesurer avec précision les engagements des Etats à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre convenus à l’issue de la COP21.

Le satellite Merlin sera mis en orbite en 2020. Sa mission : améliorer la connaissance des mécanismes régissant le cycle du méthane (le deuxième gaz à effet de serre le plus important) en analysant « ses sources d’émission, qu’elles soient d’origine naturelle (zones inondées, fonte du permafrost,…) ou anthropiques (transport et transformation du charbon, du gaz naturel, élevage de ruminants,…)», précise le CNES dans un communiqué. Son arme : un instrument baptisé Lidar qui mesure la quantité de méthane dans l’atmosphère grâce à des « tirs lasers » émis vers la Terre.

Microcarb s’occupera pour sa part de mesurer les émissions de dioxyde de carbone. grâce à ces deux satellites il sera possible d’établir des cartes en temps réel des « nuages » de méthane ou de CO2 au-dessus de notre planète.