Climat: un appel de plus de 70 prix Nobel remis à François Hollande

© 2015 AFP

— 

Les prix Nobel Hans Joachim Schellnhuber (G),  Serge Haroche (2eG), Claude Cohen-Tannoudji (3eG) et Jean Jouzel (4eG) rencontrent le président français François Hollande, à l'Elysée à Paris le 7 décembre 2015
Les prix Nobel Hans Joachim Schellnhuber (G), Serge Haroche (2eG), Claude Cohen-Tannoudji (3eG) et Jean Jouzel (4eG) rencontrent le président français François Hollande, à l'Elysée à Paris le 7 décembre 2015 — PHILIPPE WOJAZER AFP

Plus de 70 scientifiques récompensés par le prix Nobel ont remis lundi à François Hollande un appel «à tous les pays de la planète pour qu'ils prennent des mesures décisives» contre le réchauffement climatique alors que les négociations de la COP21 sont entrées dans une phase décisive.

Récompensés dans diverses disciplines, physique, chimie ou médecine, les signataires se sont associés à une déclaration rédigée par une quarantaine d'entre eux en juillet à Mainau, sur les rives du lac de Constance (sud de l'Allemagne).

Cette déclaration lançait une mise en garde, affirmant que le changement climatique confrontait le monde à une «menace d'une ampleur comparable» à celle de l'arme atomique.

«L'inaction soumettra les générations futures de l'humanité à un risque inadmissible», écrivaient ses signataires.

«Nous avons insisté auprès du président de la République sur l'urgence de prendre des mesures aujourd'hui, de ne pas être inactifs ou de reporter à demain des décisions importantes», a déclaré sur le perron de l'Elysée le Français Serge Haroche, prix Nobel de physique 2012.

Selon son entourage, François Hollande a souligné lors de cet entretien «le besoin de science» pour que l'accord sur le climat attendu cette semaine au Bourget à l'issue de la COP21 «puisse vivre» et la nécessité pour les Etats «d'investir massivement dans les sciences» et tout particulièrement dans la recherche fondamentale.