COP21: Hollande veut des «instruments qui modifient les comportements via le prix du carbone»

LIVE François Hollande veut faire de ce rendez-vous climatique un sommet pour sécuriser la vie des générations présentes et futures...

L.C. et Audrey Chauvet au Bourget

— 

François Hollande et Barack Obama au Bourget près de Paris pour l'ouverture de la COP21, le 30 novembre 2015.
François Hollande et Barack Obama au Bourget près de Paris pour l'ouverture de la COP21, le 30 novembre 2015. — Christophe Ena/AP/SIPA

La COP21 a débuté ce lundi. Plus de 150 chefs d’Etat et de gouvernement sont arrivés à Paris au cours de la nuit dernière. La plupart d’entre eux va repartir dès ce soir. Et aujourd’hui, tous sont réunis sur le site du Bourget pour donner le coup d’envoi des négociations qui devraient aboutir, dans 15 jours, à un accord mondial pour limiter le réchauffement climatique à 2 degrés…

Depuis tôt ce matin, 20 Minutes vous fait vivre cette première journée de la COP21 en direct. Notre précédent live (à retrouver ici) est fermé. Nous continuons à couvrir en direct la conférence sur le climat dans ce live.

22h45 : Les autoroutes lIbéréééééées, délivrééééées

 

 

22 h 15 : Hollande et Obama ont dîné d’îles flottantes au cèpe et de poisson breton

Après une longue journée au Bourget, Barack Obama et François Hollande se sont retrouvés ce soir pour un dîner à L’Ambroisie, un grand restaurant parisien de la place des Vosges. Plats de saison du terroir français étaient à l’honneur : île flottante émulsion de cèpe, en entrée, suivie d’un poisson sauvage de Bretagne au romarin, accompagné de pommes de terre confites de Noirmoutier au jus de crustacés. Vieux Comté, Roquefort, Brie de Meaux et cabri du Poitou sur l’assiette de fromage. Et pour dessert, la spécialité de la maison : une tarte fine sablée au cacao. Le tout arrosé de Bourgogne blanc, Bordeaux rouge et vin de Banyuls.

Le dîner s’est achevé vers 22 h 10.

21h15: Les coulisses de la COP21 dévoilés par notre envoyée spéciale

Vous rêvez d'assister à la conférence mondiale sur le climat ? Notre envoyée spéciale au Bourget Audrey Chauvet vous dévoile les coulisses de la COP21, comme si vous y étiez.

>> Lire aussi: Salles de méditation, badges roses, hélicos... Dans les coulisses de l’ouverture de la COP21

21h10 : L’A1 est (presque) rouverte

ça y est, l’autoroute A1 va rouvrir au nord de Paris.

20h20 : Obama et Hollande dînent dans le Marais

François Hollande et Barack Obama achèvent en beauté cette première journée de la COP21 en dînant en tête-à-tête (ou presque) dans un grand restaurant parisien de la place des Vosges. Il s’agit de L’Ambroisie, un trois étoiles tenu par les chefs Mathieu et Bernard Pacaud et installé depuis 1986 au cœur du quartier parisien du Marais.

20h10: Pour le pape François, le monde est «au bord du suicide»

Le pape François a estimé lundi que le réchauffement climatique mettait le monde «au bord du suicide» et que la communauté internationale, réunie à Paris dans le cadre de la COP21, devait agir «maintenant ou jamais».

«Je n'en suis pas sûr (du résultat de la COP21), mais ce que je peux dire, c'est que c'est maintenant ou jamais», a-t-il déclaré à la presse dans l'avion qui le ramenait à Rome après une tournée en Afrique.  «La quasi-totalité de ceux qui sont à Paris veulent faire quelque chose. J'ai confiance qu'ils le feront, ils ont de la bonne volonté et je prie pour cela», a-t-il poursuivi.

19h50 : 121 pays créent une « alliance internationale » en faveur de l’énergie solaire

Au Bourget 121 pays s’unissent pour créer une alliance solaire internationale, lancée par François Hollande avec le Premier ministre Narendra Modi. Selon le ministère de l’Ecologie français, ses objectifs sont de «réduire le coût du solaire pour donner accès à tous à cette énergie renouvelable» et de «développer de nouveaux marchés pour le solaire pour les membres de l’Alliance».

19h15: En 2030, l'Inde veut produire 40% de son électricité avec des énergies non-fossiles

Le Premier ministre indien Narendra Modi affirme que d'ici 2030, l'Inde portera à 40% la part des énergies non-fossiles dans la production d’électricité.

En outre le pays s'engage à réduire, e 33 à 35% d’ici 2030, par rapport au niveau de 2005, ses émissions de gaz à effet de serre.
 

.@narendramodi "by 2030 India will produce 40% of its energy by non fossil fuels" #COP21 pic.twitter.com/CsybQ5r5q4

19h10: Les milliardaires s'engagent aussi pour le climat

Vingt sept milliardaires, dont les Américains Bill Gates et Mark Zuckerberg et le Français Xavier Niel, lancent un fonds pour développer les énergies propres. 

 

>> Lire aussi: Bill Gates, Mark Zuckerberg et Xavier Niel s'engagent (financièrement) pour le climat

 

 

19h00: Hollande veut des «instruments qui modifient les comportements via le prix du carbone»

Lors de la conférence sur le prix du carbone, le président français a plaidé pour des «instruments qui modifient les comportements via le prix du carbone». «La fixation des prix du carbone doit donner de la visibilité aux acteurs économiques», a-t-il poursuivi. «Aujourd'hui, le prix du carbone est fixé à environ 15 euros, il devrait doubler en 2017».

18h45: Retour à une circulation normale à Paris

La préfecture de police annonce sur Twitter la réouverture imminente du boulevard périphérique intérieur et de l'autoroute A1 sur la portion Paris St-Denis dans le sens Paris province. 

18h35 : Le président ukrainien met en garde contre un « désastre environnemental » dans le Donbass

Le président ukrainien Petro Porochenko a profité de la COP21 pour mettre en garde contre « le risque d’un désastre environnemental » dans l’est de l’Ukraine. « Mon pays est victime d’une guerre hybride, qui a des conséquences hybrides. L’une d’entre elles est le risque d’un désastre environnemental dans la partie orientale de l’Ukraine, le Donbass », a déclaré Petro Porochenko.

La région est depuis avril 2014 le théâtre d’un conflit meurtrier entre forces loyalistes et rebelles pro-russes.

« Les terroristes russes ont inondé de nombreuses mines, ce qui a empoisonné l’eau potable et le sol. L’atmosphère a été gravement polluée (par l’utilisation d’armes lourdes). La question de la protection de l’environnement dans un contexte de conflit ne peut plus rester sans réponse adéquate de la communauté internationale », a ajouté le président ukrainien.

« L’Ukraine s’est fixé comme objectif de ne pas dépasser 60 % de hausse des émissions de gaz à effet de serre par rapport à 1990 », a-t-il rappelé. « Il reste un immense travail, mais je suis confiant dans le fait, qu’après la restauration du Donbass, l’Ukraine » pourra faire encore mieux.

18h20: Juncker réclame «un accord contraignant solide et durable»

Le ton du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker se veut également pressant.«Nous n'avons qu'une planète. Il nous faut trouver un accord contraignant solide et durable», a-t-il déclaré au Bourget.

18h10: «Il est temps de trouver des compromis», exhorte Ban Ki-moon

C'est au tour du secrétaire général de l'ONU de prendre la parole au Bourget. «Dans notre monde, nous ne pouvons pas avoir d'accord parfait mais il est temps de trouver des compromis», a-t-il affirmé. «Une des clés de la lutte contre le changement climatique est l'utilisation des énergies renouvelables et solaires».

 

 

 

18h00: Notre live se poursuit ici

Bienvenue si vous nous rejoignez maintenant. Depuis ce lundi matin, 20 Minutes vous fait vivre cette première journée de la COP21 en direct. Notre précédent live (à retrouver ici) est fermé. Nous continuons à couvrir en direct la conférence sur le climat dans ce live.