EN DIRECT. COP21: Neuf gardes à vue prolongées au lendemain des incidents à Paris

LIVE François Hollande veut faire de ce rendez-vous climatique un sommet pour sécuriser la vie des générations présentes et futures...

L.C., W.M., B.D., et Audrey Chauvet au Bourget

— 

L'entrée du Bourget où se tiendra la COP21
L'entrée du Bourget où se tiendra la COP21 — Chine Nouvelle / SIPA

Ce live est désormais terminé. Merci d'avoir suivi la première journée de la COP21 sur 20 Minutes.

>> Continuez à suivre en direct les discussions sur le climat en cliquant ici.

17h50: Pour Justin Trudeau, «le changement climatique est également une opportunité. Il peut apporter des emplois et de la croissance»

17h45: En plénière, le roi du Cambodge puis le roi de Jordanie s'expriment

17h29: La police invite les Franciliens à éviter jusqu'à ce soir voitures et déplacements
«Les Franciliens ont vraiment fait preuve de beaucoup de civisme, ont suivi les recommandations de la préfecture de police. Nous les en remercions», a déclaré lors d'un point presse Johanna Primevert, porte-parole de la préfecture de police de Paris. «Ils nous ont permis, par ces mesures, en évitant de se déplacer, d'assurer en toute sécurité la protection des cortèges et d'éviter des embouteillages massifs sur la région», a-t-elle noté. «Nous les invitons cet après-midi, puisque nous avons des cortèges qui vont repartir du Bourget, à poursuivre les recommandations: éviter les déplacements et ne pas prendre les véhicules».

17h15: Neuf gardes à vue prolongées au lendemain des incidents à Paris

L'enquête se poursuit et les personnes dont les gardes à vue ont été levées restent susceptibles d'être poursuivies pour participation à une manifestation non autorisée, a indiqué une source judiciaire.

>> Plus d'infos par ici

17h: Les déclarations des dirigeants du monde continuent

Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, puis le président ivoirien, Alassane Ouattar, ou encore Christopher Locak, le président des Iles Marshall se sont succédés en pleinière.

16h55: Un dispositif de sécurité inédit, mais discret

Comme le montre la vidéo ci-dessous, un dispositif sécuritaire particulièrement important a été mis en place sur le site du Bourget.

Cependant, comme l'explique notre envoyée spéciale sur place, de l'intérieur il n'est pas si visible que cela. Mis à part les portiques à l'entrée, l'obligation d'arborer un badge, et la présence policière -cars garés dehors et hélicos qui tournent-, aucun membre des forces de l'ordre n'est présent dans les allées. Par contre, pour prendre la navette...

16h39: L'activité de l'hôtellerie de luxe parisienne en forte hausse

L'arrivée à Paris de 150 chefs d'État pour la COP21 a redonné une «bouffée d'oxygène» au secteur, après des pertes «considérables» de chiffre d'affaires suite aux attentats du 13 novembre, selon le cabinet MKG. «Dans un contexte tristement perturbé, cet événement exceptionnel vient ponctuellement compenser les pertes considérables de chiffre d'affaires accumulées depuis deux semaines, sans parler des annulations des séjours de fin d'année», explique Georges Panayotis, PDG de MKG, cité dans le communiqué, estimant que cette embellie devrait durer plusieurs jours.

 

16h26: Lors de leur rencontre, Poutine et Obama ont discuté des conflits en Syrie et en Ukraine

Pendant environ une demi-heure, les deux présidents «se sont exprimés en faveur d'un début de règlement politique» en Syrie, et ont discuté de «l'impératif de progresser sur le processus de Vienne». Cependant, Moscou et Washington divergent toutjours sur le sort à réserver à Bachar al-Assad: «Le président Obama a réaffirmé sa conviction que le départ de Bachar al-Assad est nécessaire et a insisté sur l'importance de concentrer les efforts militaires sur le groupe Etat islamique (EI) plutôt que sur l'opposition modérée», selon une source à la Maison Blanche.

Par ailleurs, les présidents américain et russe «ont aussi parlé d'Ukraine et ont noté la nécessité d'une mise en oeuvre au plus vite des accords de Minsk», selon le porte-parole du Kremlin. Lors de la rencontre, le président Obama a redit que si la Russie respectait toutes les clauses de l'accord de Minsk, «les sanctions pourraient être levées», selon la source à la Maison Blanche.

16h10: L'ancien vice-président américain et militant écologiste Al Gore est au Bourget

16h: Pendant ce temps-là, ceux qui ne participent pas à la COP21 y vont de leur petite phrase

La déléguée générale en charge de l'environnement du parti Les Républicains, Maud Fontenoy, a jugé que la COP21 serait «réussie» si elle débouchait «à la fois sur un accord contraignant et un accord de suivi», prévoyant des «sanctions» en cas de non-respect des décisions prises. Autre volet d'une COP21 «réussie»: «toutes les questions de financement», notamment «celle du Fonds Vert» en faveur des pays en voie de développement.

Le porte-voix du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon, a pour sa part dénoncé dans une tribune publiée sur son blog et sa page Facebook les «lettres de cachet assignant à résidence toutes sortes de militants écologistes», jugeant que l'état d'urgence était utilisé comme un «instrument pour criminaliser les mouvements sociaux». De son côté, Nathalie Arthaud, tête de liste Lutte Ouvrière aux régionales en Ile-de-France, juge dans un communiqué qu'«il se confirme que l'état d'urgence instauré au prétexte de combattre le terrorisme ne sert qu'à faire taire ceux qui s'opposent à la politique du gouvernement».

15h41: La COP21, un événement écologique?

La réponse en vidéo:

15h30: Instant glamour au Bourget, l'Italien Matteo Renzi passe devant la presse

Et devant notre envoyée spéciale sur place...

15h20: Les grands de ce monde ne parlent pas que de climat à la COP21

En témoigne l'aparté américano-russe (voir plus bas), comme c’est le cas lors des grands événements internationaux, les chefs d'Etat et de gouvernement ne vont pas seulement parler réchauffement climatique à la COP21, mais aussi avoir des discussions parallèles sur d’autres sujets.

>> Lire l'interview de Bertrand Badie, professeur de relations internationales à Sciences Po par ici

15h00: Poutine et Obama se sont rencontrés en marge du sommet

Les chefs d'Etat russe et américain ont profité de la COP21 pour discuter pendant près d'une demi-heure au Bourget, a annoncé le Kremlin. «La rencontre (entre les deux présidents) s'est déroulée à huis clos», a indiqué la présidence russe dans un communiqué, sans donner plus de détails. 

14h40 : Un déjeuner neuf étoiles

Les 159 chefs d'Etat et de gouvernement réunis au Bourget ont eu droit à un déjeuner concocté bénévolement par cinq grands chefs français, Yannick Alléno, Alexandre Gauthier, Nicolas Masse, Marc Veyrat et Christelle Brua. Un repas qui met à l’honneur des produits locaux et parfois biologiques.

 

Au menu : «soupe Freneuse moderne et coquilles Saint-Jacques à la vapeur florale», une volaille du nord de la France accompagnée d'un blé aux herbes fraîches «cuisiné comme un risotto», de «confit de céleri farci» et de «crème d'épinards persillée». Ensuite, du Reblochon biologique sera proposé, puis un Paris-Brest, relevé pour l'occasion d'une compotée d'agrumes.

13h45: Pause dejeuner

Francois Hollande, très à l'aise dans son rôle de maître de cérémonie, appelle tout le monde à aller manger. Reprise des déclarations nationales a 14h45. D'ici la, vous pourrez imprimer ce live et vous faire un jeu des sept familles avec les photos de nos dirigeants.

 

13h42: Vladimir Poutine a respecté son temps de parole (lui)...

Le préddient russe rappelle que la Russie a honoré ses obligations dans le protocole de Kyoto et a réduit ses émissions de gaz a effet de serre: «Les efforts de la Russie ont permis de freiner les effets du réchauffement climatique de près d'un an.» Vladimir Poutine rappelle le rôle des forêts dont la Russie est riche: «Nous faisons beaucoup pour protéger les poumons de la planète.» La Russie veut aussi aider les pays en développement à s'adapter. Le président russe espère un nouvel accord contraignant... mais souple.

13h34: Angela Merkel veut un accord contraignant

La chancelliére allemande veut «Envoyer un message fort au monde qui sera essentiel á la survie de notre planéte.» «Nous risquons de ne pas parvenir a l'objectif de 2 degrés, nous devons donc promouvoir un monde décarboné, nous devons envisager d'autres approches sur les transports, l'énergie, le chauffage... Un objectif juste signifie que nous devons jouer un role de chef de file, les degats passés sont une responsabilité qui nous incombe et l'Allemagne participera a de nombreux programmes de recherche sur les énergies renouvelables et nous aiderons les pays les plus pauvres.» Angela Merkel rappelle que l'Allemagne va doubler ses aides aux pays les plus pauvres. Elle demande que l'accord de Paris soit contraignant et que les objectifs en soient renforcés au fil des ans. 

13h27: Al-Sisi, le président égyptien: «Aucun accord ne peut entraver les efforts d'eradication de la pauvreté en Afrique»

Le président égyptien estime que l'Egypte a joué un role constructif dans les négociations sur le climat car son objectif est de « repésenter le continent africain» : « Aucun accord ne peut entraver les efforts d'eradication de la pauvreté en Afrique». Il demande donc de différencier les responsabilités entre pays pauvres et pays riches, et que l'on accorde autant d'importance aux mesures d'adaptation aux changements climatiques, dont aurait besoin l'Afrique, qu'aux mesures de réduction des émissions qui concernent plutot les pays riches. Il rappelle que des financements seront nécessaires pour l'adaptation des pays africains.

13h12: Xi Jinping, le président chinois veut «ouvrir la voie a une nouvelle ére de modernisation»

Le président chinois, le 1er émetteur de gaz a effet de serre au monde, veut que tous les pays assument leur responsabilité mais fait bien le distinguo entre pays développés et pays en développement. «L'accord de Paris devrait mettre l'accent sur le fait de renforcer nos actions au dela de 2020. Cet accord devaitr nous aider pour que davantage de ressources soient mises a disposition pour lutter ontre le réchauffement climatique.»

Le président chinois appuie sur les financements et les transferts de compétences nécessaires «pour respecter les différences entre nos pays et améliorer les conditions de vie des populations des pays en développement.»

«A l'avenir, l'écologie jouera un role essentiel dans notre plan quinquennal sur la base d innovations technologiques et institutionnelles. En Chine, nous souhaitons ouvrir la voie a une nouvelle ere de modernisation qui permette l'harmonie entre l'homme et la nature. A l'horizon 2030, nous aimerions pouvoir réduire les émissions de gaz a effet de serre par point de PIB». la Chine, qui compte continuer a augmenter ses émissions jusqu en 2030, veut atteindre 20% d'énergies renouvelables et «lancer des projets d'adaptation dans des pays en devloppement que nous aidons.»

12h50: Barack Obama: «Nous avons décidé enfin de sauver notre planéte»

Le président des Etats-Unis, le deuxieme plus gros émetteur de CO2 au monde, fait un discours volontariste qui détonne avec ceux de ses prédecesseurs. Barack Obama fait d'abord allusion aux attentats: «Nous allons rester unis dans la solidarité pour protéger les notres. Nous voulons saluer le peuple de Paris pour avoir insisté pour que cette conférence se tienne. Nous voulons defier les terroristes et quelle meilleure facon de le faire que de dire que nous voulons un monde meilleur pour nos enfants.»

Il a ensuite réaffirmé que le réchauffement climatique était bien le fait des hommes, ce qui est loin de faire consensus aux Etats-Unis: «Nous savons que les etres humains sont responsables du rechauffement climatique. Aucune nation n'est a l'abri de ce que cela presuppose. Cet avenir devrait etre un avenir dans leauel nous aurons le pouvoir de faire changer les choses ici meme aujourd'hui.»

Barack Obama s'est egalement engagé a réduire les émissions de gaz a effet de serre de son pays: «Je suis ici en tant que dirigeant d'une des premieres economies émettrices et c'est de notre responsabilite d y remédier. Les Etats-Unis réduiront leurs émissions de 26 a 28% d'ici dix ans pqr rapport a 2005. Nous pouvons montrer au monde ce que nous sommes capables de faire si nous nous unissons» pour laisser aux prochaines generations «Un monde bien plus libre aue celui dont nous avons connu.»

12h45: Le temps limite de parole ? Balec...

 

Les premieres prises de parole sont plus longues que prevu. De trois minutes reglementaires, on passe allegrement au double. C'est mal barré pour un accord contraignant que tout le monde respecterait...
 

12h30: Mohammed VI a une extinction de voix

 

Le roi du Maroc, qui devait prendre la parole aprés le président du Paraguay, ne pourra pas parler car il a une exctintion de voix. C'est son frere, Moulay Rachid, qui parle pour lui.  Le Maroc a un role particulier car c'est Marrakech qui accueillera la COP22 l'an prochain.

 

 

 

12h24: Francois Hollande fait de la discipline pour que tout le monde s'asseye

Les prises de parole nationales commencent. Le président du Paraguay doit ouvrir le bal, mais «je sais pas où il est, il est peut être pas arrivé», d'après le micro non fermé de François Hollande.

12h15: Clic clac, la photo de famille est faite

 

La photo de famille en vidéo, c'est ici:

 

12h: Les prises de parole nationales vont commencer

 

On attend en particulier les interventions de Barack Obama, Li Xinping, le président chinois, Vladimir Poutine, Angela Merkel,... et bien d'autres.

11h50: Laurent Fabius se souvient des personnes rencontrees pendant ses tournées mondiales avant la COP21 et clot la cérémonie d'ouverture

«184 contributions nationales ont été publiées, représentant 95% des émissions mondiales de gaz á effet de serre. Il faut que vos interventions soient si fortes qu'elles excluent toute autre issue que le succés».

«La COP21 doit etre un basculement, un tournant. Je me rappelle au Bangladseh cette femme agée qui avait du déménager 9 fois a cause des inondations et m'a demandé si la COP21 allait changer ca, et en Afrique cette jeune femme decrivant l'assechement spectaculaire du lac Tchad et ses consequences funestes.»

«Je crois au succes car nous savons tous que la lutte contre le changement climatique est essentielle pour alimenter en eau et en nourriture la planete, pour dissuader les guerres et pour donner toutes ses chances a la vie. »

«Faisons de la conférence de Paris le succés historique que le monde attend.»

 


 

11h42: Laurent Fabius remercie les chefs d'Etat présents qui montrent que «la civilisation et la solidarité sont plus fortes que la barbarie»

«La premiere condition du succes est remplie car vous etes 150 chefs d Etat et de gouvernement raasemblés ici malgre la récente tourmente. Par votre mobilisation, vous montrez que la civilisation et la solidarité sont plus fortes que la barbarie», a declaré le président de la COP21, Laurent Fabius.

11h30: François Hollande: «Il s'agit de décider ici de l'avenir de la planete»

François Hollande a fait un discours assez fort en punchlines. Extraits choisis.

« C'est au nom de la justice climatique que je vous parle. (...) Bientot, des Etats pourraient ne plus pouvoir satfsaire les besoins vitaux de leur population. Ce qui est en cause avec cette conférence sur le climat, c'est la paix. Une esperance s'est levee avec la preparation de la COP21.

J'ai voulu que les chefs d'Etat soient rassemblés des le debut de la conference pour donner un souffle a la hauteur de l'enjeu.

Je veux rendre hommage aux pionniers de la cause écologique. En quelques annees les consciences ont evolué.

Les bons sentiments, les déclarations d'intention ne suffiront pas, Paris doit etre le depart d'une profonde mutation, nous ne pouvons plus considerer la nature comme un vulgaire pourvoyeur de ressources.

Nous sommes au pied du mur. Ce mur est construit sur l'indifference, l'insouciance, l' impuissance. Ce mur n est pas infranchissable, il dépend de nous.

Il s'agit de decider ici a Paris de l'avenir meme de la planete.»

11h18: François Hollande: «Je n'oppose pas la lutte contre le terrorisme a la lutte contre le rechauffement climatique»

 

Le président a commencé son discours en évoquant les attentats du 13 novembre: « Il y a deux semaines ici a Paris, c'est la mort que semait un groupe de fanatiques dans les rues et je veux vous exprimer la reconnaissance du peuple français pour tous les signes d'amitie reçus depuis le 13 novembre. Ces evenements tragiques nous forcent a nous concentrer sur l'essentiel. Ce sont des peuples et des milliards d'etres humains qui ont le regard posé sur nous. Je n'oppose pas le lutte contre le terrorisme a la lutte contre le rechauffement climatique car nous devons laisser á nos enfants davantage qu'un monde préservé de la terreur, nous leur devons une planete viable.»

11h13: Ban Ki-moon demande une minute de silence

Le secrétaire général de l'ONU remercie la France d'avoir maintenu la COP malgré les attentats. Il évoque les attentats de Beyrouth, Tunis, Paris et toute la salle observe une minute de silence.

Cette minute de silence est à retrouver en vidéo par ici:

 

11h06: L'ouverture du « Leaders event » est imminente

François Hollande ouvrira la reunion des chefs d'Etat par un discours. Une minute de silence en hommage aux victimes des attentats est prévue avant les prises de parole.

11h02: On a retrouvé François Hollande

On vous l'avait promis a 9h55, on l'a fait

10h43: Clôture de la seance d'ouverture de la COP21

«Le moment est arrivé de sauver notre planète, de sauver l'être humain d'une catastrophe imminente», conclue le Prince Charles, qui «priera pour le succes» de la COP21. Les délégués se retrouveront à 11h dans les deux salles plénieres pour les déclarations des chefs d'Etat.

10h40: Le Prince Charles prend la parole en Francais

Le prince de Galles a pris la parole en francais pour exprimer son soutien à la France avant de passer aux considérations écologiques: «Je veux vous dire ma profonde horreur et ma compassion envvers les familles et les proches de ceux qui ont disparu brutalement.»

 

 

 

10h35: Christiana Figueres rend hommage aux victimes des attentats dans le monde

 

Christiana Figueres, secrétaire exécutive de la Convention cadre des Nations unies pour le climat, a rendu hommage aux vcitmes des attentats partout dans le monde et a rendu un hommage particulier a Paris: 'la ville lumiére, plus que jamais, est un signe d'espoir pour le monde. Paris doit etre le lieu ou le monde s'unit, ou nous montrons que nous sommes capables d'etre solidaires et determines á nous engager pour le bien commun'.

10h28: 'Le succes n'est pas encore acquis mais il est á notre portée'

 

'Les regards du monde sont tournés vers nous', a déclaré Laurent Fabius, rappelant que l'objectif est de pouvoir dire á la fin de la COP21: 'La mission est accomplie'.

10h21: Laurent Fabius prononce le discours d'ouverture de la COP21: 'Nous n'avons que 11 petites journées devant nous et nous avons une obligation de succes'

 

Il remercie le présidence péruvienne qui vient de lui passer la main. Le ministre des Affaires étrangeres poursuit son discours en passant en revue l'organisation du site et souligne la présence des acteurs non gouvernementaux au centre de conférences du Bourget.

'Cette conférence de Paris est particuliere car il nous faut adopter au terme de cette COP un nouveau protocole, un nouvel instrument juridique applicable á toutes les parties. Nous n'avons que 11 petites journées devant nous et nous avons une obligation de succes', déclare Laurent Fabius.

10h18: Laurent Fabius élu président de la COP21

 

Ce nést pas une surprise et il est élu 'par acclamation'.

10h07: La COP21 est officiellement ouverte

 

Le Pérou, qui recevait la COP20 l'an dernier, passe la main á la France, en évoquant le terrorisme: réunir le monde pour "'Faire face a la menace du changement climatique mais aussi du terrorisme'''

10h03: Barack is back

 

Apres un passage au Bataclan dans la nuit pour se recueillir en mémoire des victimes des attentats du 13 novembre, le président américain est arrivé au Bourget.

10h: La cérémonie officielle d'ouverture de la COP21 va commencer

 

Elle marquera le début officiel des négociations.

9h55: François Hollande s'est éclipsé

 

Le président a laissé ses ministres accueillir les chefs d'Etat. Oú est-il ? Nos meilleurs enqueteurs sont sur le coup.

9h45: Arrivées princiéres

9h15: Et si on donnait un coup de main á François Hollande? 

 

François Hollande a besoin de vous pour convaincre les 147 chefs d’Etat invités à la COP21 de mettre en place des mesures limitant la hausse de la température mondiale à 2°C. Quoi de mieux pour y parvenir qu’un rapport détaillé sur l’état de la Terre dans 85 ans ? Partez pour le futur et revenez avec un maximum de  photographies et de témoignages permettant de prendre le pouls de Parisiens impactés par le changement climatique.

Partez en Mission:Climat sur 20minutes.fr

9h12: Les prises de parole des chefs d'Etat auront lieu á partir de 11h

Ils auront environ 5 minutes chacun pour présenter les engagements de leurs pays pour limiter les émissions de gaz á effet de serre.

 

9h: La COP21 ne sera pas un sommet de carbone...

Si les participants ayant fait des milliers de kilometres en avion utilisent le systeme de compensation carbone proposé par les organisateurs.

8h54: David Cameron est arrivé

On a vu arriver le Premier ministre britannique sur les écrans retransmettant les arrivées, parce que pour tout vous dire l'entrée VVIP du centre de conférences est inaccessible sauf pour une poignée de médias.

8h41: Les cuisiniers posent avant de passer en cuisine

 

Au menu du repas des chefs d'Etat ce midi:« Reblochon blanc à la myrrhe odorante, gelée de légumes au caviar de truite et souffle de tussilage (une plante au goût d’artichaut), salade sauvage aux arômes de sous-bois », confie Marc Veyrat.

 

COP21: Le programme chargé et prestigieux de la journée d’ouverture

 

8h41: Evitez la porte Maillot

 

 

8h32: Le défilé des chefs d'Etat se poursuit

 

Sur le tapis vert, Francois Hollande, Ségolene Royal, Ban Ki-moon, secrétaire général de l'ONU et Christiana Figueres, secrétaire exécutive de la Convention cadre des Nations unies pour le climat, accueillent les représentants des 196 pays représentés au Bourget.

 

8h26: Des militants écolos assignés à résidence

François Hollande a été alerté par des dirigeants Verts que 24 militants écologistes étaient assignés à résidence en France. «Je viens de redonner des instructions pour qu'il n'y ait pas d'assignations à résidence d'activistes liés à la COP», a rassuré le chef de l'Etat lors d'une rencontre dimanche à l'Elysée avec Greenpeace.

8h21: Le plan de table de la COP21 dévoilé

François Hollande aura à sa table 15 invités de marque, dont tous les membres permanents du conseil de sécurité de l'ONU: Obama (USA), Poutine (Russie), Cameron (Grande Bretagne) et Xi Jinping (Chine), rapporte Le Parisien. Barack Obama et Vladimir Poutine, pas vraiment copains, seront éloignés l'un de l'autre. La chancelière Angela Merkel déjeunera à la gauche de François Hollande qui aura Ban Ki Moon le secrétaire général de l'ONU à sa droite. Le club des pays émergents sera aussi représenté avec le Premier ministre indien Modi ou la Brésilienne Dilma Roussef.

8h15: 317 gardes à vue lors des manifestations de dimanche à Paris

Un nouveau bilan de la préfecture de police fait état 341 interpellations, dont 317 se sont soldées par des gardes à vue, dimanche, lors d'échauffourrées Place de la République à Paris en marge d'un rassemblement pour le climat à l'occasion de l'ouverture de la COP21.

8h12 : Circulation fluide en région parisienne malgré les restrictions

La circulation automobile est « fluide » sur les axes du réseau francilien, en dépit des restrictions. A 7h30, quelque 12 kilomètres de bouchons sont comptabilisés sur le réseau francilien, contre 150 km habituellement un lundi à cette heure, a indiqué le CRICR. « On cherche un peu le bouchon », s’amusait un membre du CRICR.

>> A lire aussi: Comment circuler ce lundi avec toutes ces routes fermées

8h10: Hollande est arrivé au Bourget

Le président français est arrivé sur le site de la COP21 pour accueillir les chefs d'Etat et de gouvernement étrangers.

8h: La COP21, c'est pour les jeunes, insiste François Hollande

Dans une interview accordée à 20 Minutes, François Hollande rappelle son engagement pour les jeunes. «C’est pour la jeunesse que se tient la COP21», affirme-t-il. «Je ne demande pas aux jeunes d’avoir confiance dans les dirigeants. Je leur demande de s’engager et d’être vigilants. Et l’Histoire jugera sévèrement les chefs d’Etat et de gouvernement si, en décembre 2015, ils ont manqué ce rendez-vous», soutient-il.