COP21: Le programme chargé et prestigieux de la journée d’ouverture

EVENEMENT Près de 150 chefs d’Etat viennent à Paris pour l’ouverture de la conférence des Nations unies sur le climat…

Audrey Chauvet

— 

François Hollande et Ban Ki-moon à l'Elysée à la veille de l'ouverture de la COP21, le 29 novembre 2015.
François Hollande et Ban Ki-moon à l'Elysée à la veille de l'ouverture de la COP21, le 29 novembre 2015. — STEPHANE DE SAKUTIN/AFP

C’est du jamais vu : près de 150 chefs d’Etat et de gouvernement seront ce lundi à Paris pour ouvrir la conférence sur le climat des Nations unies, la COP21. Contrairement aux précédentes éditions, cette année les organisateurs français de la conférence ont voulu faire venir les leaders mondiaux en début de conférence pour donner une impulsion positive aux négociations. Que va-t-il se passer demain au Bourget ? Demandez le programme.

8h : Arrivée des chefs d’Etat

Dès 8h ce lundi, François Hollande et Ban Ki-moon, le secrétaire général des Nations unies, se posteront à l’entrée « VVIP » (« Very very important person ») du centre de conférences du Bourget pour accueillir un par un les quelque 150 chefs d’Etat et de gouvernement ayant répondu présents. Attention à ne pas se faire d’ampoules à force de serrer des mains.

Pour les journalistes et les délégations, la journée risque de commencer bien plus tôt : les plus de 3.500 journalistes accrédités et les dizaines de milliers de négociateurs venus du monde entier ont intérêt à arriver très tôt au centre de conférences, les conditions d’accès au site étant draconiennes ce lundi.

Pour les Franciliens, il faudra aussi se lever tôt pour aller bosser : plusieurs axes routiers seront fermés à la circulation pour assurer la sécurité des cortèges officiels et il est recommandé de prendre les transports en commun ou, encore mieux, de rester chez soi, de prendre le vélo ou de marcher pour aller au travail. Courage.

>> L’A6 finalement ouverte… Les dernières infos sur le trafic

10h : Ouverture officielle de la COP21

Comme les Jeux olympiques ou la cérémonie des Césars, la COP21 sera officiellement ouverte par une formule consacrée.

11h : Ouverture en présence des chefs d’Etat du « Leader’s event »

Les chefs d’Etat et de gouvernement se réunissent en salle plénière pour donner le coup d’envoi de la conférence avec le « Leader’s event ». Avant de parler climat, tous les représentants de la planète respecteront une minute de silence en hommage solennel aux victimes des attentats terroristes. François Hollande prendra la parole en premier avant de rassembler ses homologues pour une grande photo de famille à 11h30.

12h : Début des déclarations nationales

Chaque chef d’Etat prendra la parole pour présenter les engagements et la volonté de son pays pour la COP21. Chacun disposera d’un peu moins de cinq minutes. Comme il y a du monde, les chefs d’Etat ont été répartis dans deux salles plénières. Le président du Pérou, Ollanta Humala Tasso, ouvrira le bal dans la salle baptisée « Loire », tandis que Horacio Manuel Cartes, président du Paraguay, prendra le micro dans la salle « Seine ».

La salle Loire verra défiler, entre autres, Robert Mugabe, président du Zimbabwe, Michelle Bachelet, présidente du Chili, Albert II, le prince de Monaco, Jacob Zuma, président d’Afrique du Sud et Evo Morales, président de Bolivie.

Mais c’est dans la salle Seine qu’aura lieu le clou du spectacle. Entre midi et 13h15, on y verra successivement le roi du Maroc Mohammed VI, Barack Obama, Xi Jinping, le président chinois, Abdel Fattah Al-Sisi, président de l’Egypte, Angela Merkel, la chancellière allemande, Vladimir Poutine, le président russe, et le cheikh Hamad ben Khalifa al-Thani, l’émir du Qatar. Excusez du peu.

13h30 : Pause déj : caviar de truite et reblochon

Après tant d’émotions, il faut se restaurer. C’est le chef français Marc Veyrat qui a été choisi pour réaliser le menu de ce déjeuner de haut vol. Le chef savoyard a confié à 20 Minutes que les invités auraient une surprise en voyant arriver les assiettes : pas de porcelaine de Limoges mais des assiettes en bois des Alpes, « le sommet de la France » sourit le chef.

Dans ces assiettes : « Reblochon blanc à la myrrhe odorante, gelée de légumes au caviar de truite et souffle de tussilage (une plante au goût d’artichaut), salade sauvage aux arômes de sous-bois », confie Marc Veyrat. « Je suis très honoré de faire ce repas car il faut montrer que la France et sa gastronomie sont debout et encore plus grandes après les terribles événements que nous venons de vivre ». Le reblochon contre le terrorisme, il fallait y penser.

14h45 : Reprise des déclarations nationales

C’est reparti pour un tour. Après un petit café bien serré, le président turc Recep Tayyip Erdogan reprendra la parole en salle Loire, suivi par (entre autres) Mahmoud Abbas, représentant de la Palestine, Petro Poroshenko, le président ukrainien, Ali Bongo Odimba, président du Gabon, Matteo Renzi, le Premier ministre italien, Alexis Tsipras, son homologue grec, Mariano Rajoy, le chef du gouvernement espagnol et Shinzo Abe, le Premier ministre japonais.

Dans l’autre salle, on pourra assister aux déclarations de Alassane Ouattara, président de la Côte-d’Ivoire, Dilma Rousseff, la présidente du Brésil, Jean-Claude Juncker, qui représentera l’Union européenne, Narendra Modi, le Premier ministre indien, Justin Trudeau, le tout nouveau tout jeune Premier ministre canadien, Benjamin Netanyahu, le Premier ministre israélien, et David Cameron, le Premier ministre britannique.

16h : Pendant ce temps-là…

L’après-midi risquant de paraître un peu longuette, François Hollande va se dégourdir les jambes en en accompagnant Barack Obama et Bill Gates pour lancer l’initiative « Mission Innovation », qui veut faire doubler les budgets « Recherche et développement » des Etats et des investisseurs privés d’ici à 2020.

A 17h, le président de la République lancera avec le Premier ministre indien « l’Alliance solaire internationale », une plateforme de coopération pour les pays riches en ressources solaires.

A 18h15, le « panel sur le prix du carbone » réunira plusieurs chefs d’Etat, dont François Hollande, pour appeler tous les leaders mondiaux à définir une tarification du carbone.

19h30 : Fin des festivités (sauf pour Hollande et Obama)

La journée se terminera pour le président français et Barack Obama par un dîner de travail à l’Elysée. On ne connaît pas le menu mais on peut facilement deviner que les deux chefs d’Etat ne parleront pas que de climat.