VIDEO. COP21: Nicolas Hulot a pris le contrôle de «20 Minutes»

INVITE D'HONNEUR Ce jeudi matin, à quelques jours du lancement de la COP21, l'écologiste Nicolas Hulot a pris les manettes de la rédaction et commenté certains articles…

Audrey Chauvet, vidéo: Maxime Deloffre
— 
Nicolas Hulot ˆà la réŽdaction de 20 Minutes, le 26 novembre 2015.
Nicolas Hulot ˆà la réŽdaction de 20 Minutes, le 26 novembre 2015. — Charlotte Gonthier/20 Minutes

On lui a laissé les clés. Ce jeudi matin, Nicolas Hulot, l’envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète, a profité du calme matinal à la rédaction de 20 Minutes pour prendre les manettes du site. Impressionné par les statistiques en temps réel utilisées par notre « Front page editor » (la personne qui sait si vous, lecteurs, cliquez plutôt sur l’article « Un chaton fait des roulades dans la farine » ou sur « Réunion interministérielle sur la simplification de l’Etat »), Nicolas Hulot a rapidement pris les manettes pour commenter les sujets qui lui semblaient importants.

Bonjour, c’est @N_Hulot. Je prends les commandes du compte Twitter de @20Minutes pour 1 heure ! pic.twitter.com/KzrzwC4VAi
— 20 Minutes (@20Minutes) November 26, 2015

Paquet neutre, essence, Chicago…

Un article sur l’instauration du paquet neutre de cigarettes l’a interpellé : « Un petit rappel : la pollution atmosphérique dans le monde selon l’OMS tue précocement 7 millions de personnes, soit trois fois plus que le tabac. Simplement pour dire que lutter contre le changement climatique est aussi un extraordinaire agenda de santé publique. » Il a réagi à la visite de François Hollande à Moscou ce jeudi, rappelant que la COP21 « n’est pas simplement un sommet pour le climat, c’est aussi un sommet pour la paix ». Puis, il s’est intéressé aux inondations au Qatar et en Arabie saoudite.

Aucun pays n’est épargné par les conséquences du changement climatique. Même ceux produisant du pétrole. (@N_Hulot) https://t.co/4b4SsEo92N
— 20 Minutes (@20Minutes) November 26, 2015

Violences policières à Chicago, adoption par l’Assemblée nationale d’une résolution pour mettre la France sur une trajectoire « bas carbone », taxation de l’essence, fraude de Volkswagen (« C’est encore pire que du greenwashing, c’est de la pure escroquerie », confie-t-il), manifestations interdites autour de la COP21 à Paris… L’actualité du jour a inspiré Nicolas Hulot.

La fiscalité écologique peut être incitative. Je rêve d’une TVA plus basse sur les produits écoresponsables (@N_Hulot) https://t.co/ippXmzQuGA
— 20 Minutes (@20Minutes) November 26, 2015

Les followers de @20Minutes trépignaient : il était temps de répondre à leurs questions. On a parlé taxe carbone, vélo, élevage, mais aussi Syrie.

@gerard_thierry @N_Hulot Pensez-vous que la sécheresse en Syrie soit aussi la cause du grand malheur qui la frappe ? #HulotLT
— GERARD_Thierry (@gerard_thierry) November 25, 2015

 

John Kerry lui-même vient de le redire. Cela a été un facteur aggravant et peut être déclenchant. (@N_Hulot) https://t.co/MLf353p0Yv
— 20 Minutes (@20Minutes) November 26, 2015

Nicolas Hulot part en #MissionClimat

 



Comme à 20 Minutes, on est quand même supersympas, on avait réservé une petite surprise à Nicolas Hulot : il a pu tester notre webdocumentaire « Mission : Climat » et partir ainsi dans le futur pour observer les effets du réchauffement climatique. « C’est un écran radar de tout ce qui va se passer si nous ne parvenons pas à limiter le réchauffement à 2°C », nous a-t-il confié. Pas de chance, son parcours dans le Paris de l’année 2100 l’a conduit à un réchauffement dramatique de +6°C. Mais Nicolas Hulot n’est pas parti défaitiste.

Ma planète a craqué ! Cela doit nous motiver à agir ! RV sur https://t.co/THIylehx30 #MissionClimat #Cop21 - via @20minutes @fondationhulot
— Nicolas Hulot (@N_Hulot) November 26, 2015