Reconnaissance de catastrophe naturelle pour 12 des 14 communes de Martinique

© 2015 AFP

— 

Un homme pagaie à travers l'eau des inondations qui ont secoué le village de Petit Bourg en Martinique, le 6 novembre 2015
Un homme pagaie à travers l'eau des inondations qui ont secoué le village de Petit Bourg en Martinique, le 6 novembre 2015 — Jean Louis Saiz AFP

L'arrêté de reconnaissance de catastrophe naturelle après les inondations du 6 novembre en Martinique a été signé mercredi en marge du conseil des ministres et s'applique à 12 des 14 communes concernées de l'île, a annoncé George Pau-Langevin.

«Cela prouve que le gouvernement fait les choses très vite comme le Premier ministre s'y était engagé» dès le lendemain des pluies diluviennes qui s'étaient abattues sur la Martinique, a déclaré la ministre des Outre-mer en conférence de presse.

«Douze communes» ont reçu lors d'une commission interministérielle mardi, «un avis favorable à la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle au titre des inondations et coulées de boue consécutives» aux pluies du 6 novembre, a précisé ensuite le ministère dans un communiqué.

«Les demandes formulées par deux autres communes nécessitent des compléments d’analyse. Dans l'attente d'une prochaine commission, leurs dossiers ont pour l'heure été ajournés», a-t-on précisé.

L'arrêté de catastrophe naturelle, lorsqu'il sera publié au Journal officiel, permettra «d'accélérer la prise en compte des préjudices subis par les personnes physiques ou morales et leur traitement par leur assureur».