Bactérie Xylella fastidiosa: deux nouveaux foyers dans les Alpes-Maritimes

© 2015 AFP

— 

Opération de désinsectisation le 31 juillet 201 à Propriano où ont été découverts les nouveaux plants contaminés de Xylella Fastidiosa
Opération de désinsectisation le 31 juillet 201 à Propriano où ont été découverts les nouveaux plants contaminés de Xylella Fastidiosa — Pascal Pochard Casabianca AFP

Deux nouveaux foyers de la bactérie Xylella fastidiosa qui s’attaque aux végétaux ont été identifiés à Biot et à Menton, a indiqué ce vendredi la préfecture des Alpes-Maritimes.

Ces foyers sont porteurs de la sous-espèce dite «multiplex», la même que celle déjà décelée dans trois localités du département, Nice, Mandelieu-La-Napoule et Saint-Laurent-du-Var, une souche qui ne semble pas être dangereuse pour les oliviers et pour la vigne.

Compte tenu de la zone tampon de 10 kilomètres instaurée autour de Menton, les services de l’État ont informé «sans délais» les autorités monégasques et italiennes, indique la préfecture. Celle-ci précise que des réunions de coordination vont se tenir «très prochainement» avec les autorités de ces pays afin de définir les mesures à prendre dans cette zone tampon affectant les trois territoires.

Ces nouveaux prélèvements positifs sont révélés quelques jours la tenue d'un comité de pilotage sous l’égide du préfet de région, en début de semaine. Ce comité a fixé aux professionnels de la filière horticole concernés, dans une partie des Alpes-Maritimes et du Var, des conditions de dérogation à l’arrêté d’interdiction de déplacement et de vente d’une liste de 200 plantes potentiellement porteuses de la bactérie tueuse.