Inondations en Martinique: Manuel Valls promet une rapide déclaration de catastrophe naturelle

PLUIES Le réseau routier de l'île est fortement perturbé...

Romain Scotto

— 

Manuel Valls en visite en Martinique le 17 octobre 2013.
Manuel Valls en visite en Martinique le 17 octobre 2013. — MIGUEL MEDINA / AFP

Les communes touchées ces dernières vingt-quatre heures par le phénomène pluvio-orageux en Martinique seront bientôt classées en état de catastrophe naturelle, selon un communiqué du Premier ministre. « Le classement des communes concernées en état de catastrophe naturelle interviendra dans les plus brefs délais. Le fonds de secours sera mobilisé, le cas échéant, sur proposition du préfet », lit-on dans le communiqué signé par Manuel Valls.

Avec cette annonce le Premier ministre a « exprimé toute sa solidarité avec les habitants des communes sinistrées ». « Les services de l’Etat sont pleinement mobilisés sous l’autorité du Préfet et le Gouvernement continue de suivre avec vigilance l’évolution de la situation », poursuit le texte de Matignon.

Aucune victime

De fortes pluies ont affecté depuis le milieu de la matinée de vendredi la Martinique provoquant de sérieuses perturbations du réseau routier et de l’activité de l’île, placée dans l’après-midi en vigilance orange par les services de Météo France. La cellule de crise mise en place à la préfecture de Fort de France n’a signalé aucune victime.

Parmi les communes le plus touchées figurent celles du Lamentin, Rivière-Salée, Sainte-Luce, Sainte-Anne et Rivière-Pilote qui ont été inondées.