Records locaux de froid pour la mi-octobre depuis 40 ans

© 2015 AFP

— 

La France a enregistré localement ces derniers jours des records de froid depuis 40 ans
La France a enregistré localement ces derniers jours des records de froid depuis 40 ans — Philippe Huguen AFP

La France a enregistré localement ces derniers jours des records de froid depuis 40 ans, notamment à Langres (Haute-Marne) et dans le grand Sud-Ouest où des gelées très précoces ont été observées, a indiqué Météo-France vendredi.

«Localement et ponctuellement, il a fait les valeurs les plus basses depuis 40 ans» mais «ce n'est pas le mois d'octobre le plus froid depuis 40 ans» en France, a déclaré à l'AFP Patrick Galois, prévisionniste à Météo-France.

«On a des températures qui sont de 8 à 10 degrés en dessous de la normale, donc c'est un coup de frais bien senti», mais pas une vague de froid, a-t-il souligné.

Ainsi, sur le plateau de Langres, «les maximales n'ont pas dépassé les trois degrés mercredi (...), du jamais vu aussi tôt dans la saison depuis environ 70 ans», a-t-il précisé.

Des gelées ont été enregistrées dans la nuit de jeudi à vendredi avec - 3,6 degrés à Rodez (Aveyron), la température la plus basse enregistrée à cette date depuis 1975, et - 3,1 à Bergerac (Dordogne), comme en 2009. Dans cette ville à la mi-octobre, «il est arrivé à peu près trois fois d'avoir ces températures en 25 ans», a précisé M. Galois.

A Nantes, «on a battu un record de précocité pour une gelée» depuis 1945, a-t-il dit.

Des «valeurs remarquables» ont aussi été relevées à Poitiers (Vienne) avec - 1,6 et Agen (Lot-et-Garonne) avec - 1. Dans cette ville, «il faut remonter à 1945 pour retrouver une telle température aussi tôt», relève-t-il.

Dans les jours à venir, les températures «vont petit à petit se rapprocher des valeurs saisonnières, sans doute plus vite dans le Sud que le Nord», a ajouté le prévisionniste.