Réchauffement climatique: Les tortues marines menacées par la diminution du nombre de femelles

ANIMAUX Les températures de plus en plus élevées dans les zones de reproduction de ces espèces favoriseraient le développement des embryons mâles...

20 Minutes avec agences

— 

Une tortue marine nage à l'observatoire de Kelonia à Saint-Leu à la Réunion dans le sud-ouest de l'Océan Indien en octobre 2007
Une tortue marine nage à l'observatoire de Kelonia à Saint-Leu à la Réunion dans le sud-ouest de l'Océan Indien en octobre 2007 — Richard Bouhet AFP

Nouvelle conséquence inquiétante du réchauffement climatique : le risque de disparition des tortues marines serait aujourd’hui accentué par l’augmentation du nombre de tortues marines mâles, au détriment des femelles. Raison de ce déséquilibre démographique, l’augmentation de la température des sables dans lesquels sont enfouis les œufs des tortues lors des périodes de reproduction, évolution qui favoriserait le développement des embryons mâles.

« La possibilité de rencontrer une femelle sera de plus en plus difficile »


Francisco Rillo, chargé de formation au sein de la Convention sur la conservation des espèces migratrices (CMS), explique ainsi que l’équilibre entre embryons mâles et femelles, jusqu’ici observé à la nidation des œufs de tortues marines sur les plages, est désormais caduque. « Avec plus de mâles, la possibilité de rencontrer une femelle sera de plus en plus difficile, ce qui aura un impact sur la reproduction. L’espèce commence à être menacée », affirme le scientifique.

Ce phénomène s’ajoute aux nombreuses menaces touchant déjà les tortues marines, avec des plages de plus en plus détériorées, des hôtels construits sur les zones de nidation, les attaques par d’autres espèces ou encore le vol des œufs par certains habitants.