COP 21: le Premier ministre chinois annonce la contribution de son pays

© 2015 AFP

— 

Le président français François Hollande et le Premier ministre chinois Li Keqiang à l'Elysée, le 30 juin 2015 à Paris
Le président français François Hollande et le Premier ministre chinois Li Keqiang à l'Elysée, le 30 juin 2015 à Paris — Alain Jocard AFP

Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a annoncé mardi la contribution très attendue de son pays à la réduction des émissions de CO2 dans la perspective de la conférence mondiale sur le climat que la France accueillera fin 2015, fixant le pic des émission «autour de 2030» lors d'une visite à l'Elysée, a indiqué la délégation chinoise.

Premier pollueur mondial avec 25% des rejets de gaz à effet de serre, la Chine se fixe pour objectif d'«atteindre le pic de ses émissions de CO2 autour de 2030 tout en s'efforçant de l'atteindre au plus tôt», a-t-elle indiqué dans un communiqué alors que Li Keqiang s'entretenait avec le président français.

La Chine entend aussi «baisser l'intensité carbonique de 60%-65% par rapport à 2005» et «porter la part des énergies non fossiles dans la consommation énergétique primaire à environ 20%».

Toujours selon la délégation chinoise à Paris, la Chine projette d'«augmenter (son) stock forestier d'environ 4,5 milliards de mètres cube par rapport à 2005».

«Le Chine déploie le maximum d'efforts pour lutter contre les changements climatiques» et «assume sa responsabilité pour participer en profondeur à la gouvernance mondiale et promouvoir le développement partagé de l'humanité», a souligné Li Keqiang, cité par le communiqué.

Le Premier ministre chinois a également assuré le chef de l'Etat français de parvenir en décembre à Paris à «un accord global, équilibré et ambitieux» de réduction des émissions de gaz à effet de serre.