VIDEO. Argentine: La baleine égarée dans le port de Buenos Aires va retrouver l'océan

ANIMAUX Grâce à la mobilisation des sauveteurs, le cétacé est en route vers le large...

20 Minutes avec agences

— 

Une petite baleine est apparue lundi 3 août dans les eaux douces du canal de Puerto Madero, à quelques mètres du centre de Buenos Aires
Une petite baleine est apparue lundi 3 août dans les eaux douces du canal de Puerto Madero, à quelques mètres du centre de Buenos Aires — Juan Mabromata AFP

La baleine à bosse perdue dans le port de Buenos Aires va s’en sortir. L’animal qui a surpris, ce lundi, les promeneurs en pointant le bout de sa dorsale dans les canaux de Puerto Madero, à quelques mètres du centre de Buenos Aires (Argentine), a été redirigé, aujourd’hui, mercredi, vers le Rio de la Plata, estuaire qui finit dans l’Atlantique.

« En ce moment elle sort du port de Buenos Aires, elle est dans la bonne zone pour prendre le canal d’accès vers le fleuve », a expliqué Walter Melo, porte-parole de la préfecture de Buenos Aires, qui depuis lundi participe aux opérations de sauvetage de l’animal mesurant entre 8 à 9 mètres.

Impossible de s’en approcher pour la soigner

Des sauveteurs, guidés par des spécialistes, ont d’ailleurs eu des difficultés à réorienter la baleine et ont préféré attendre que la crue du Rio de la Plata facilite son déplacement dans l’étroit canal où elle était coincée.

Les spécialistes présents sur le radeau accompagnant le cétacé ont confirmé que la baleine avait des blessures sur la peau mais qu’il était impossible de s’en approcher pour la soigner. « Il est très compliqué de savoir quel est son problème de santé, peut-être que ses plaies sont superficielles », ont-ils déclaré aux chaînes de télévisions locales.

Une baleine Minke, une des espèces les plus petites

Depuis lundi, des centaines de curieux sont venues observer l’animal expulser des
jets d’air au milieu des voiliers amarrés dans le port de Puerto Madero, un quartier branché de la capitale argentine. Une présence étonnante puisque, comme l’explique
Miguel Iñiguez, directeur de la Fondation Cethus pour l’étude et la protection des cétacés : « C’est une baleine Minke, une des espèces les plus petites. A cette saison, elle devrait être en chemin vers les côtes brésiliennes. »

Les experts, qui se sont inquiétés pour la survie du cétacé peu habitué aux eaux douces et qui redoutaient qu’il s’échoue, voient leurs craintes désormais dissipées. Le périple du cétacé n’en est pas pour autant terminé : une fois dans le Rio de la Plata, l’animal devra encore parcourir au moins 60 kilomètres pour atteindre l’océan Atlantique.