Mort du lion Cecil: Quand l’émotion vire à la chasse à l’homme

INTERNET Walter Palmer, qui aurait tué le lion Cecil au Zimbabwe, est la cible des internautes...

Nicolas Beunaiche

— 

Capture d'écran du compte Yelp de Walter Palmer.
Capture d'écran du compte Yelp de Walter Palmer. — YELP

La chasse à l’homme est ouverte. Environ deux semaines après la mort du lion Cecil au Zimbabwe, la polémique a pris un nouveau tour avec la révélation, mardi, de l’identité du tueur présumé de l’animal.

Passée l’émotion liée à la mort tragique de la vedette du parc Hwange, célèbre pour sa crinière noire, les internautes se sont désormais lancés dans une campagne de harcèlement, plus ou moins concertée, de Walter Palmer. Un dentiste américain, chasseur à ses heures perdues, soudainement devenu une proie.

Son cabinet fermé

Sur Twitter, les messages se sont multipliés. Selon l’outil Topsy, environ 121.000 tweets comprenant le nom Cecil auraient été publiés sur la seule journée de mardi. Des célébrités comme Cara Delevingne, Olivia Wilde ou Ricky Gervais s’en sont mêlées et ont adressé des messages de colère à Walter Palmer.

 

Certains n’ont pas hésité à fournir des informations personnelles sur le dentiste, incluant l’adresse de son cabinet du Minnesota. Résultat : il a contraint à la fermeture. Ce qui n’a pas empêché de nombreux Américains de venir y déposer des peluches, des fleurs et des petits mots en hommage à Cecil.

Pétition à Robert Mugabe

Inondés de messages, les comptes Facebook et Yelp professionnels de Palmer ont eux aussi dû faire une pause, même s’ils semblaient être de nouveau en ligne ce mercredi matin. Enfin, une pétition a été mise en ligne, demandant au président du Zimbabwe, Robert Mugabe, de faire justice. A 11h ce mercredi matin, 271.000 personnes l’avaient signée à travers la planète.

Walter Palmer, lui, se cache. Malgré un communiqué où il exprime ses regrets, l’émotion suscitée par son geste n’est pas près de tomber. Surtout si des vedettes comme le journaliste Piers Morgan, qui a écrit un éditorial sur le sujet pour le Daily Mail, ou l’animateur Jimmy Kimmel, qui lui a consacré quelques minutes de son émission, ont décidé de ne pas le lâcher…