Pays-Bas: Une route en plastique testée à Rotterdam

INSOLITE Le matériau pourrait permettre de construire des routes silencieuses et chauffées...

20 Minutes avec agence
— 
Pour son projet baptisé "PlasticRoad", une entreprise hollandaise utilise du plastique récolté dans le fond des océans et réalise des routes 100% écolos.
Pour son projet baptisé "PlasticRoad", une entreprise hollandaise utilise du plastique récolté dans le fond des océans et réalise des routes 100% écolos. — MARTIN BERNETTI / AFP

Après avoir créé la première piste cyclable solaire au monde, les Pays-Bas innovent de nouveau en créant des routes en plastique recyclé. Selon The Guardian, ces routes révolutionnaires constitueraient « une alternative économique et écologique » dans la mesure où elles auraient une durée de vie trois fois plus longue que nos traditionnelles routes de goudron, produit bon marché mais très polluant.

Capable de résister à de larges écarts de températures (allant de -40° à 80° degrés), le matériau proposé par l’entreprise hollandaise de BTP VolkerWessels (qui recycle, à l’instar d’Adidas, du plastique issu du fond des océans) pourrait permettre le développement de routes « extrêmement silencieuses ou même chauffées ».

Les premières grandes routes de plastique devraient apparaître d’ici trois ans

Mieux encore : le plastique recyclé permettrait d’économiser 1,6 million de tonnes de CO2, soit l’impact environnemental annuel de l’asphalte, promet VolkerWessels qui vient de breveter son projet simplement baptisé « PlasticRoad ». Seul « hic », le coût de ces routes écolos. Celui-ci serait de très loin supérieur à celui d’un simple coulage de béton. Un argument nuancé dans The Gardian par VolkerWessels qui précise que la durée de vie des routes en plastique recyclé, estimé à 50 ans, « compense cette différence de prix ».

« PlasticRoad » va donc prochainement être testé à Rotterdam. Et si la faisabilité du projet est validée, les premières grandes routes de plastique devraient apparaître d’ici trois ans.