Solar Impulse 2 s'est posé à Hawaï, après un vol record de près de 120 heures

RECORD L'avion solaire a pulvérisé le record détenu par S

20 Minutes avec AFP

— 

L'avion Solar Impulse le 28 juin lors de son départ de Nagoya au Japon vers Hawaï.
L'avion Solar Impulse le 28 juin lors de son départ de Nagoya au Japon vers Hawaï. — NEWSCOM/SIPA

L'avion solaire « Solar Impulse 2 » s'est posé à Hawaï après sa traversée du Pacifique en provenance du Japon après un vol record de près de 120 heures.

Il s'agissait de l'étape la plus périlleuse de son tour du monde.

Au lever du soleil

La traversée a duré 117 heures dans les airs, soit un record mondial en solitaire, pour une distance de 8.200 kilomètres.

« Il l'a fait », a publié l'organisation sur son compte Twitter tandis que l'avion alimenté à la seule énergie solaire touchait le sol, au moment où le Soleil se levait sur l'archipel américain.

Des siestes de 20 minutes

Un collier de fleurs exotiques autour du cou, l'homme d'affaires et pilote suisse André Borschberg apparaissait très souriant et rasé de frais sur les images diffusées en direct sur le site consacré à cette aventure.

La voix fatiguée, il avait confié au poste de contrôle vers 12h30 GMT avoir «fait des petites pauses (...) mais je suis bien réveillé maintenant».  Il lui restait alors un peu plus de 180 km à faire, soit 3h30 de vol. Il fait des siestes de 20 minutes seulement pour pouvoir garder le contrôle de l'appareil.

Avec près de 120 heures de vol, André Borschberg a largement battu le précédent record mondial de vol en solitaire établi en 2006 par Steve Fossett, qui avait volé pendant 76 heures et 45 minutes (un peu plus de trois jours).