Chine: Le dernier panda évacué après le séisme du Sichuan a retrouvé son habitat

ANIMAUX Après le violent séisme de 2008, trois pandas d'une réserve naturelle avaient dû être transférés dans un zoo...

20 Minutes avec agence

— 

In this photo taken Wednesday Dec. 3, 2014, panda mother Ju Xiao plays with her triplet cubs in the Chimelong Wildlife Park in Guangzhou in south China's Guangdong province. The cubs, born on July 29, are the fourth panda triplets recorded in history and the only living triplets now in the world.(AP Photo) CHINA OUT /XHG801/311822932243/CHINA OUT, DEC. 3, 2014 PHOTO/1412140526
In this photo taken Wednesday Dec. 3, 2014, panda mother Ju Xiao plays with her triplet cubs in the Chimelong Wildlife Park in Guangzhou in south China's Guangdong province. The cubs, born on July 29, are the fourth panda triplets recorded in history and the only living triplets now in the world.(AP Photo) CHINA OUT /XHG801/311822932243/CHINA OUT, DEC. 3, 2014 PHOTO/1412140526 — AP/SIPA

Le dernier des trois pandas géants évacués suite à un séisme va regagner sa province initiale, le Sichuan (Chine). En raison des violents dégâts causés par le terrible tremblement de terre du 12 mai 2008, les trois ursidés avaient dû être transférés dans un zoo de la province voisine du Yunnan, leur habitat naturel ayant été totalement dévasté, raconte le site d’actualités chinois cri.cn.

Séisme du Sichuan : les pandas savaient !

Sijia est en bonne santé

Le panda femelle Sijia va, plus précisément, retrouver sa base de Hetaoping, au Centre de conservation et de recherche sur le panda géant de Chine, au sein de la réserve naturelle nationale de Wolong, vaste de 200.000 hectares.

Qianqian et Meiqian, les deux autres pandas victimes de ce déménagement forcé, étaient, eux, rentrés au Sichuan respectivement en 2012 et 2014. Sijia, née en 2006 et pesant 125 kilos, est en bonne santé, et les tests sanguins qu’elle a dû subir avant sa réintégration n’ont révélé aucune anomalie.