Afrique du Sud: Robben Island va passer au solaire

© 2015 AFP

— 

Vue de Robben Island, où fut emprisonné Nelson Mandela, le 13 décembre 2013
Vue de Robben Island, où fut emprisonné Nelson Mandela, le 13 décembre 2013 — Rodger Bosch AFP

L'ancienne île-bagne de Robben Island, où fut emprisonné l'ancien président sud-africain Nelson Mandela, va être convertie l'énergie solaire, a indiqué jeudi le ministre du Tourisme.

Le gouvernement sud-africain entend installer d'ici la fin de la législature, en 2019, des panneaux solaires pour alimenter les jardins botaniques, parcs nationaux et sites historiques du pays, a expliqué le ministre du Tourisme Derek Hanekom.

«L'un des sites pilotes sera Robben Island et cela sera fait cette année», a-t-il relevé devant des journalistes avant la présentation de son budget devant le Parlement, selon l'agence gouvernementale SANews.

«Robben Island, au moment où nous parlons, dépend uniquement de groupes électrogènes diesel. Nous allons passer complètement d'une électricité produite par le diesel à une électricité solaire», a déclaré le ministre.

Les panneaux solaires seront de technologie sud-africaine, a-t-il précisé.

La petite île de Robben Island, au large du Cap, a longtemps abrité un bagne où furent notamment détenus les opposants des anciens maîtres blancs de l'Afrique du Sud. Classée au patrimoine de l'Unesco depuis 1999, elle est l'une des principales attraction touristiques du pays.

Nelson Mandela y a purgé dix-huit des vingt-sept années qu'il a passées dans les geôles du régime raciste de l'apartheid et l'actuel président Jacob Zuma dix ans.