Martinique: Alerte au crocodile au Lamentin

ANIMAUX Un crocodile de trois mètres a été vu sur les berges de la rivière La Lézarde…

A.Ch. avec AFP

— 

Un crocodile vu sur les berges de la rivière La Lézarde, en Martinique.
Un crocodile vu sur les berges de la rivière La Lézarde, en Martinique. — Capture d'écran

Alerte au croco au Lamentin: la ville de Martinique a interdit mardi l'accès à l'embouchure de la Lézarde après la découverte d'un crocodile sur les berges de cette rivière, a-t-on appris auprès de la préfecture de région.

Selon les autorités, c'est lors d'un survol de la rivière que le pilote d'un hélicoptère de la gendarmerie a fait la découverte sur les berges d'un crocodile d'environ trois mètres. Sur la base d'une photo prise par le pilote, des experts locaux ont estimé au vu de sa dentition qu'il s'agissait bien d'un crocodile et pas d'un caïman, appartenant vraisemblablement à «l'espèce de Morelet ou du Nil», qui se nourrit de poissons. Néanmoins, les autorités sont dans l'attente d'une confirmation du Muséum national d'histoire naturelle.

Un croco qui rôde depuis des années?

Les services de l'ONF et de la DEAL (direction de l'environnement) ont été mobilisés pour retrouver et capturer l'animal considéré comme dangereux. En attendant, «toutes les voies donnant sur les berges de la rivière Lézarde sont fermées à la circulation des personnes et de tous véhicules» jusqu'au 12 mai. L'arrêté précise que cette interdiction «porte sur un large périmètre qui va jusqu'à la zone des loueurs de voitures de l'espace aéroportuaire». En outre, les activités sportives et nautiques sur cette zone sont suspendues durant la même période.

Depuis une dizaine d'années au moins, des riverains, des chasseurs et des marins-pêcheurs faisaient régulièrement état de la présence dans la Lézarde d'un crocodile sans jamais en apporter la preuve et les battues organisées n'avaient jusqu'ici rien permis de découvrir.