Pollution: Pas efficace, trop tardive, la circulation alternée est-elle vraiment la réponse?

ENVIRONNEMENT Après plusieurs jours de forte pollution dans la capitale, la circulation alternée a été mise en place pour ce lundi seulement…

Audrey Chauvet

— 

Contrôles de police dans le cadre de la circulation alternée, le 23 mars 2015 à Paris.
Contrôles de police dans le cadre de la circulation alternée, le 23 mars 2015 à Paris. — WITT/SIPA

Impair et passe. Ce lundi, seuls les véhicules dont la plaque d’immatriculation se termine par un chiffre impair ont le droit de circuler à Paris et dans 22 communes de la région parisienne. Attendue depuis près d’une semaine par la mairie de Paris, la décision prise ce samedi par la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal ne sera toutefois pas reconduite ce mardi.

Circulation alternée, comment ça marche?

Un effet seulement ponctuel

La décision de ne pas reconduire la circulation alternée a été prise en fonction des prévisions de pollution pour mardi. «On s’attend pour demain à une amélioration de la situation», note Karine Léger, ajointe au directeur d’Airparif. «Mais pas du fait de la circulation alternée, simplement grâce à la météo», précise-t-elle.

Pic de pollution: «Il faut attendre la pluie. Mais elle n'arrivera pas avant mercredi au mieux…»

La circulation alternée ne servirait-elle à rien? «Elle n’a qu’un effet ponctuel pour le jour même, explique Karine Léger., mais elle permet quand même de faire baisser le niveau de polluants de 5 à 10%, en particulier le long des axes de circulation où vivent un tiers des Franciliens.» Lors de sa dernière mise en œuvre, en mars 2014, la circulation alternée avait diminué le trafic de 18% à Paris et de 13% en petite couronne et avait permis une diminution moyenne de pollution de 6% pour les particules fines et de 10% pour les oxydes d’azote, chiffre Airparif.

EN IMAGES. Paris noyée sous la pollution

Moins de tergiversations, demande la mairie de Paris

A la mairie de Paris, on déplore tout de même que la circulation alternée n’ait été mise en place qu’au septième jour d’un épisode de pollution majeur. «On aurait dû la mettre en place dès mercredi quand on a atteint le seuil d’alerte, estime Christophe Najdovski, adjoint au maire de Paris chargé des transports. Avec Anne Hidalgo, nous avons demandé l’automaticité des mesures anti-pollution en situation de pic pour ne plus avoir de tergiversations et de polémiques sur les mesures à prendre.»

Circulation alternée: «Ma voiture a une plaque impaire mais c'est un diesel. Cherchez l'erreur...»

La fin de semaine dernière a été marquée par des allers-retours entre la mairie de Paris, favorable à la circulation alternée, et le ministère de l’Ecologie, qui renâclait à imposer cette mesure impopulaire. C’est finalement samedi que la mesure a été annoncée, assez tôt pour que les automobilistes puissent prendre leurs dispositions. «Les prévisions de pollution ne sont disponibles que 24h à l’avance, note Christophe Nadjovski. Mais désormais, comme la mairie de Paris l’a demandé, nous annoncerons la mise en place de la circulation alternée dès la veille à 11h, au lieu de 17h ou 18h, pour laisser le temps aux gens de s’organiser.»