Des fossiles de crocodiles vieux de 13 millions d'années découverts

AMAZONIE La découverte renseigne aussi les scientifiques sur l'Amazonie il y a des milliers d'années, complètement transformée au moment de la formation du fleuve Amazone...

M.C. avec AFP

— 

Le Gnatusuchus pebasensis, un crocodile qui vivait il y a 13 millions d'années.
Le Gnatusuchus pebasensis, un crocodile qui vivait il y a 13 millions d'années. — American Museum of Natural History/Facebook

«C'est une une découverte unique pour la science paléontologique», s'exclame Rodolfo Salas-Gismondi, paléontologue du Musée d'histoire naturelle de l'Université de San Marcos au Pérou. Une équipe internationale de paléontologues vient de découvrir les fossiles de sept espèces de crocodiles qui vivaient il y plus de 13 millions d'années dans une région du bassin amazonien.

En outre, «ces crocodiles sont totalement nouveaux pour la science car on ignorait que certaines espèces se nourrissaient de mollusques», relève le scientifique qui dirige depuis 2002 une équipe de paléontologues péruviens, américains et français dans la région de Loreto, dans le nord-est du Pérou.

«Tout un écosystème» disparu au moment de la formation du fleuve Amazone

Les résultats de ces découvertes viennent d'être publiés dans le revue Proceedings de la Royal Society. Salas-Gismondi précise que parmi les restes fossilisés, l'équipe a découvert ceux d'un caïman long de 2 mètres dont le museau en forme de pelle lui permettait de dénicher les mollusques des fonds vaseux de l'Amazonie. Les chercheurs ont dû attendre la saison sèche, les mois de juillet et août, lorsque le niveau des eaux baisse d'une dizaine de mètres pour explorer les formations rocheuses le long des berges où se trouvaient les fossiles.

«Ce qui est intéressant à propos de cette étude, c'est que nous avons identifié une étape dans l'histoire de l'Amazonie et ses formes de vie», ajoute le scientifique, «il y a des milliers d'années l'Amazonie n'était pas comme aujourd'hui, il y avait des marécages et des lacs. La forêt était fragmentée par des lacs, tout cet écosystème a disparu au moment de la formation du fleuve Amazone.» En 2011, une expédition menée par des paléontologues péruviens et un scientifique autrichien Klaus Hönninger avait découvert dans la région de Loreto les restes fossilisés d'un crocodile géant datant de 20 millions d'années.