Aller au travail à vélo, vous aimeriez bien, mais…

TEMOIGNEZ Une indemnité kilométrique vous inciterait-elle à enfourcher le vélo pour aller travailler?...

Audrey Chauvet

— 

Une cycliste sans casque à Paris.
Une cycliste sans casque à Paris. — Xavier Francolon/SIPA

A chaque coup de pédale, ce sont quelques dixièmes de centimes gagnés. A l’image du remboursement partiel des cartes de transport en commun, une indemnité kilométrique pourrait être bientôt accordée aux salariés se rendant au travail à vélo. Vendredi, la ministre de l’Ecologie et le secrétaire d’Etat aux transports ont en effet dévoilé les résultats concluants d’un test mené en juin dernier sur 10.000 salariés de l’Ouest de la France: avec une aide financière de 25 centimes d’euros par kilomètre, le nombre de travailleurs à bicyclette a plus que doublé pour atteindre 4,6% des salariés concernés. En France, la moyenne se situe plutôt autour de 2%.  

>> TEMOIGNEZ – Seriez-vous incité(e) à aller au travail à vélo si une indemnité était versée par votre employeur? Si vous prenez déjà votre vélo, pensez-vous qu’il faudrait aussi augmenter le nombre d’emplacements pour garer les vélos ou développer les pistes cyclables ? Vous vouliez aller au travail à vélo mais vous avez abandonné, pourquoi ? Vous ne prenez pas votre vélo, qu’est-ce qui vous arrête? Donnez-nous votre avis en nous écrivant à contribution@20minutes.fr.