Aménagement écologique du logement: Des petits réflexes qui soulagent les factures et la planète

REPORTAGE Une coach de l’association Energies solidaires livrait ses conseils ce vendredi à un couple parisien en pleine installation…

Oihana Gabriel

— 

Vendredi 23 janvier 2015, Rachel, coach en information énergétique a donner des conseils à Perrine et Pierre pour moins consommer d'énergie dans leur futur logement. Lancer le diaporama
Vendredi 23 janvier 2015, Rachel, coach en information énergétique a donner des conseils à Perrine et Pierre pour moins consommer d'énergie dans leur futur logement. — O. Gabriel/ 20Minutes

La motivation pour une rénovation écologique de son chez-soi se heurte parfois aux devis onéreux. Face à ce constat, Ikea vient de lancer une expérience pour transformer 230 foyers français, clients, blogueurs et collaborateurs en écocitoyens sans découvert bancaire. Avec «Durable & Vous», l’enseigne propose un coaching adapté et à domicile. «On n’est pas sur des travaux de rénovation énergétiques coûteux, mais sur des gestes du quotidien et petit matériel qui permettent quand même de réduire la facture de 10 à 30% », insiste Rachel Dubreuil, coach pour l’association Energies solidaires missionnée par Ikea.

Pièce par pièce, la coach délivre ses conseils

Sa mission ce vendredi: conseiller Perrine, une blogueuse qui va emménager avec son mari Pierre et son fils dans un trois-pièces dans le 4e arrondissement de Paris. «Comme on s’installe, c’est une bonne occasion!», précise la jeune femme. «Ce n’est pas encore très confort», reconnaît son compagnon, en plein travaux. Pendant deux heures, la conseillère balaie cent écogestes qui permettent d’avoir une consommation d’énergie plus raisonnée. Questionnaire en main, ils égrainent chaque détail et recoins de l’appartement où agir. «Pour réduire les courants d’air, on peut poser de petites mousses sur les jonctions des fenêtres, des rideaux épais, des boudins en bas des portes, fermer la cheminée, véritable aspirateur à chauffage avec une plaque de polystyrène, couper les rideaux qui couvriraient les radiateurs», détaille Rachel. Moins connu: il existe des panneaux réfléchissants en aluminium à poser derrière les chauffages pour renvoyer la chaleur. «Ça fait écran, un peu sur le même principe que pour bronzer!», résume Rachel.

Baisser le chauffage la nuit

Autre mot d’ordre: aérer efficace. Mieux vaut ouvrir grand toutes les fenêtres cinq minutes, car une pièce mal aérée va accumuler la vapeur d’eau et «un air humide est trois fois plus difficile à chauffer donc soit on surconsomme, soit on se caille». 

Et petit détail de taille: on peut baisser le chauffage pendant l’aération. Et même pendant toute la nuit. Ce réflexe peut réduire de 25% la facture d’électricité. «Couper le chauffage électrique, trop dépensier? C’est une légende urbaine», tranche la coach. Qui précise qu’il vaut mieux adapter la température à chaque pièce: 19 degrés pour les salles de vie, 17 pour celles de nuit. «Alors il faut qu’on investisse dans une turbulette moumoute pour notre fils!», sourit Perrine. Et zéro pour la salle de bain. «Il est plus efficace de chauffer une heure avant d’aller prendre sa douche plutôt que de laisser le chauffage allumé tout le temps.» En revanche, des tapis, plaids, couvertures seront les bienvenus, surtout sur un sol en carrelage ou un sofa près d’une fenêtre.

Le lave-vaisselle, plus écolo que le lavage à la main

Du côté du gaspillage d’eau, «c’est la bonne nouvelle: il est plus écolo de lancer un lave-vaisselle que de la faire à la main», se réjouit Rachel. Des éco-mousseurs, petits bouchons en plastique (moins de 10 euros) permettent de réduire jusqu’à 40% le débit d’eau d’un robinet classique. Et pour aider ces écocitoyens néophytes, la coach a apporté un thermostat-chrono qui permet à chacun de vérifier qu’il n’outrepasse pas la douche de cinq minutes… Bon plan pour toute une saison: mettre la chaudière en mode «eau chaude seule» l’été, quand le chauffage n’est plus d’actualité pour ne pas chauffer inutilement.

Enfin, les chiffons et plumeaux représentent des investissements efficaces. Pour dépoussiérer les VMC tous les trois mois, ainsi que tous les chauffages et la grille derrière le réfrigérateur. «Là il y a pas mal de boulot!» reconnaît Pierre en se penchant derrière les radiateurs.

Tous les Français peuvent se renseigner sur la rénovation énergétique auprès des Espaces Info Energie de son territoire. Et auprès d’un numéro national 08 10 14 02 40.