Pollution: La Haute-Savoie prolonge l'interdiction des camions polluants

ENVIRONNEMENT Le tunnel du Mont-Blanc reste interdit aux camions les plus polluants…

A.Ch. avec AFP

— 

Les camions les plus polluants sont interdits de transit par le tunnel du Mont-Blanc mercredi afin de protéger les habitants de la vallée de Chamonix (Haute-Savoie), asphyxiés par des épisodes de pollution à répétition
Les camions les plus polluants sont interdits de transit par le tunnel du Mont-Blanc mercredi afin de protéger les habitants de la vallée de Chamonix (Haute-Savoie), asphyxiés par des épisodes de pollution à répétition — Jean-Pierre Clatot AFP

Le préfet de Haute-Savoie a reconduit mercredi l'interdiction du transit des poids lourds les plus polluants via le tunnel du Mont-Blanc en raison d'un épisode de «pollution majeur» dans la vallée de l'Arve. Cette interdiction, en vigueur depuis mercredi, le sera donc encore jeudi dans le cadre d'un dispositif inédit en France. «Le constat des niveaux de pollution atteints (mercredi) et les prévisions pour (jeudi) ont conduit le préfet de la Haute-Savoie à poursuivre les mesures d'interdiction des poids lourds les plus polluants», souligne la préfecture dans un communiqué.

10% de la flotte génère un cinquième des émissions

La vallée de l'Arve, ou vallée de Chamonix, subissait mercredi son huitième jour consécutif de pollution aux particules fines (PM10). Le taux de particule a atteint 104 microgrammes (µg) par mètre cube mercredi et devait encore dépasser le seuil d'alerte (80 µg) jeudi. Certains poids lourds (Euro 3) sont interdits de transit via le tunnel du Mont-Blanc et d'autres (Euro 0 et Euro 1) sont complètement bannis dans l'ensemble de la vallée de l'Arve.

Ces véhicules représentent environ 10% de la flotte des poids lourds en transit mais génèrent près du cinquième des émissions en particules fines et oxyde d'azote, selon un document de la préfecture de région. Des contrôles ont été effectués mercredi par les forces de l'ordre afin de veiller à l'application de cette interdiction. Quelques dizaines de camions Euro 3 ont été invités à faire demi-tour par les gendarmes de l'escadron départemental de sécurité routière de Haute-Savoie, selon la préfecture.