L'année 2014 est la plus chaude depuis 1880 selon l'OMM, l'organisation météorologique mondiale.
L'année 2014 est la plus chaude depuis 1880 selon l'OMM, l'organisation météorologique mondiale. — Valery Hache AFP

CLIMAT

2014, en route vers un record de température, pluies et inondations exceptionnelles

Selon un rapport de l'organisation météorologique mondiale...

Les températures relevées entre janvier et octobre sur les continents et les océans pourraient faire de 2014 l'année la plus chaude depuis 1880, une tendance ayant contribué à de graves inondations dans de nombreux pays, selon l'Organisation météorologique mondiale (OMM).

« Si novembre et décembre maintiennent la même tendance, alors 2014 sera probablement la plus chaude jamais enregistrée, devant 2010, 2005 et 1998 », indique l'OMM, organisme des Nations Unies, dans son évaluation provisoire de l'année 2014 publiée mercredi à Genève et Lima, où les négociations internationales sur le changement climatique ont repris lundi pour deux semaines.

Les banquises évoluent différemment

Par ailleurs, l'OMM indique que l'étendue de la banquise arctique a atteint le 17 septembre «son minimum saisonnier – 5,02 millions de km2 en moyenne journalière –, ce qui la place au sixième rang des plus réduites jamais observées, d'après le Centre national de données sur la neige et la glace.»

Quant à la banquise antarctique, elle a atteint son maximum saisonnier – 20,11 millions de km2 en moyenne journalière – le 22 septembre, établissant un nouveau record pour la troisième année consécutive. La modification de la circulation atmosphérique observée ces 30 dernières années, qui résulte de l’évolution des vents dominants en Antarctique, est considérée par les scientifiques comme un facteur lié à cette hausse. Il est possible cependant que celle-ci soit due à une combinaison de facteurs et notamment à l’altération de la circulation océanique.