Pollution: La ville de Paris demande la circulation alternée vendredi

POLLUTION Alors qu’un épisode de pollution aux particules, en partie dû au volcan islandais Bardabunga, sévit dans la capitale…

A.B. avec AFP

— 

Des policiers à Paris pendant la journée de circulation alternée, le 17 mars 2014
Des policiers à Paris pendant la journée de circulation alternée, le 17 mars 2014 — Francois Guillot AFP

La ville de Paris va demander à l'Etat la mise en place de la circulation alternée vendredi, a indiqué jeudi à la presse Bruno Julliard, premier adjoint d'Anne Hidalgo, en raison de la pollution aux particules sévissant actuellement à Paris.

Restrictions pour les poids lourds

La ville de Paris va également demander que soient mises en place vendredi des restrictions pour la circulation des poids lourds en transit et des cars de tourisme, a précisé Bruno Julliard.

Les poussières du volcan islandais Bardabunga sont arrivées jusqu'en Ile-de-France, où elles contribuent à l'épisode de pollution aux particules qui entrait jeudi dans sa troisième journée consécutive, a annoncé Airparif, l'agence régionale de la qualité de l'air.

La pollution aux particules a entraîné le déclenchement du seuil d'information en Ile-de-France (à partir d'une concentration supérieure à 50 microgrammes de particules PM 10 par m3 d'air). Ce seuil est également atteint en Bretagne depuis mercredi. Femmes enceintes, jeunes enfants, personnes âgées, ou encore souffrant de pathologies respiratoires ou cardiaques sont invités à limiter activités physiques et déplacements.

Ce seuil devrait encore être dépassé vendredi en Ile-de-France, selon les prévisions d'Airparif, mais le volcan ne devrait plus être incriminé, le déplacement des masses d'air s'étant modifié.