Circulation alternée: mode d'emploi

© 2014 AFP

— 

Un policier français arrête une voiture à Lyon le 14 mars 2014 pour vérifier son pot d'échappement
Un policier français arrête une voiture à Lyon le 14 mars 2014 pour vérifier son pot d'échappement — Philippe Desmazes AFP

Les véhicules légers (voitures, scooters et motos) aux immatriculations impaires circulent les jours impairs, les immatriculations paires les jours pairs: c'est le principe de la circulation alternée mise en place lundi 17 mars à partir de 05H30 à Paris et dans sa toute proche banlieue, avec toutefois toute une série de dérogations.

Les poids lourds de plus de 3,5 tonnes sont eux interdits de circulation quel que soit le jour, là aussi avec des exceptions.

La mesure est prévue jusqu'à lundi minuit et pourrait être reconduite mardi.

PERIMETRE CONCERNE

Paris et les 22 communes suivantes:

- dans les Hauts-de-Seine (92) : Montrouge, Malakoff, Vanves, Issy-les-Moulineaux, Boulogne-Billancourt, Neuilly-sur-Seine, Levallois-Perret, Clichy.

- En Seine-Saint-Denis (93) : Saint-Ouen, Pantin, Le Pré-Saint-Gervais, Les Lilas, Bagnolet, Montreuil, Aubervilliers, Saint-Denis.

- Dans le Val-de-Marne (94) : Vincennes, Saint-Mandé, Charenton-le-Pont, Ivry-sur­ Seine, Le Kremlin-Bicêtre, Gentilly.

A l'exclusion de l'A86 pour les parties des communes concernées qu'elle traverse, l'objectif étant de permettre un «transit routier normal autour de la zone de restriction parisienne, en articulation avec la Francilienne», souligne la préfecture de police.

DEROGATIONS PREVUES

Peuvent circuler quelle que soit leur immatriculation:

. Les véhicules «vertueux»: ceux considérés comme «propres» (électriques, hybrides, fonctionnant au gaz) et les voitures transportant au moins trois personnes (considérées comme assurant du covoiturage, auquel les usagers de la route sont invités à recourir)

. Les véhicules assurant des missions de service public: d'incendie et de secours, de transports liés à la santé, d'handicapés, de médicaments, de transport funéraire...

. Les véhicules chargés de l'approvisionnement des populations: alimentation, camions frigorifiques, camions-citernes

. Les autocars et véhicules de transport en commun, taxis, véhicules d'auto-école

. Les véhicules et engins de chantier, de dépannage, de déménagement, de nettoiement, bennes à ordures, transports de fonds, de journaux, postaux...

. Les véhicules des professionnels dans certains cas. Les conducteurs de bus ou de métro peuvent ainsi utiliser leur voiture quelle que soit son immatriculation pour se rendre à leur travail, de même que les représentants de commerce, les journalistes...

. Les camionnettes et utilitaires de moins de 3,5 tonnes.

. Les véhicules immatriculés à l'étranger

GRATUITE DES TRANSPORTS EN COMMUN

- La mise en oeuvre de la circulation alternée à un corollaire: la gratuité des transports en commun (métro, bus, tramway, RER) dans la zone et pour toute la durée concernée.

CONTROLE ET INFRACTIONS

- 700 policiers seront répartis lundi sur une soixantaine de sites pour contrôler les véhicules, non pas à l'entrée de la zone de limitation de la circulation, mais «a posteriori», l'objectif étant d'éviter les bouchons comme cela avait été déploré en 1997, lors de l'unique précédent en la matière.

- Toute infraction est passible d'une contravention de 2e classe, soit une amende de 22 euros si elle est réglée immédiatement, et 35 euros au-delà de trois jours. Un automobiliste récalcitrant pourra voir son véhicule immobilisé ou mis en fourrière.

La préfecture de police précise que toutes précisions peuvent être obtenues sur le site et au numéro 0811 000 675.