Fukushima: Des webcams pour regarder la centrale nucléaire en direct

JAPON Tepco veut prouver sa transparence auprès du public...

avec AFP

— 

Les réacteurs 5 et 6 de la centrale nucléaire de Fukushima en septembre 2013.
Les réacteurs 5 et 6 de la centrale nucléaire de Fukushima en septembre 2013. — kyodowc101654.JPG k/NEWSCOM/SIPA

L'opérateur de la centrale accidentée de Fukushima a annoncé vendredi avoir installé une deuxième caméra pour permettre de regarder en direct via internet une partie de la situation dans la centrale accidentée. Une première caméra est présente depuis longtemps déjà du côté du réacteur 4. La nouvelle a été fixée de l'autre côté, celui du réacteur 1.

Une opération de communication

Il s'agit pour Tokyo Electric Power (Tepco) d'une opération de communication qui est censée prouver la volonté de la compagnie «d'offrir au public plus de transparence sur le statut de la centrale». Les dirigeants de Tepco ont été durement critiqués depuis les premiers jours de l'accident de Fukushima survenu en mars 2011 dans le nord-est du Japon à cause d'une communication brouillonne, de soupçons de rétention d'informations, ou de manque de transparence.

Des efforts sont faits ces derniers mois avec l'accueil de journalistes (en nombre très limité cependant) dans la centrale ravagée et la diffusion d'images prises dans les installations saccagées. Les images des deux caméras sont visibles sur Internet, du côté de la tranche 1 (nouvelle) et du côté de la tranche 4.