La Grande-Bretagne envahie par des araignées venimeuses

PLANETE Les fausses veuves noires, venues des Canaries, prospèrent en Angleterre...

A.Ch.

— 

Une fausse veuve noire capture une mouche.
Une fausse veuve noire capture une mouche. — Geoff Moore / Rex Featu/REX/SIPA

Des araignées microscopiques mais terriblement irritantes: les «fausses veuves noires» qui sont en train de faire trembler les Britanniques prolifèrent à cause du réchauffement climatique. Une cinquantaine de personnes ont signalé des fausses veuves noires ces dernières semaines aux alentours de Londres et quelques personnes ont subi des piqûres très gênantes, rapporte FranceTV Info.

Membres enflés et maux de tête

«Après la morsure, j'ai eu très mal à la tête. Mon bras a gonflé, il me brûlait. En fait, j'ai ressenti tous les symptômes que décrivaient les journaux», a raconté un adolescent. En septembre, un artiste londonien était lui victime de ces araignées: sa main était devenue jaune et noire, tandis que sa tête était restée enflée pendant cinq semaines. Pour les personnes allergiques, la piqûre de la fausse veuve noire peut être mortelle.

Ces petites araignées sont une espèce invasive, vraisemblablement importée des Canaries avec des cargaisons de fruits il y a une centaine d’années. Etablies jusqu’à présent dans le devon, au sud-ouest de l’Angleterre, elles profitent maintenant du réchauffement du climat pour envahir le nord du pays et menacer Londres et sa région.