Et l'animal le plus laid du monde est… le blobfish

PLANETE Il a été élu dans le cadre d'une campagne destinée à protéger les animaux peu gâtés par la nature...

Audrey Chauvet

— 

Un blobfish.
Un blobfish. — CATERS NEWS AGENCY/SIPA

Sauver les pandas ou les ours blancs, c’est utile, mais il ne faudrait pas oublier les animaux moins gâtés par Mère Nature. Une association britannique, Ugly Animal Preservation Society, a organisé un concours pour élire l’animal le plus laid de la création et en faire sa mascotte.

C’est le blobfish, un poisson des grands fonds vivant au large des côtes australiennes, qui a remporté le concours de laideur, devant le kakapo, un perroquet géant mais qui ne vole pas vivant en Nouvelle-Zélande, l’axolotl, une salamandre qui a la capacité de faire repousser ses membres, la grenouille d’eau Titicaca aussi connue sous le nom de grenouille-scrotum, et le singe à long nez.

La beauté intérieure du blobfish

Cette compétition de laideur a été organisée pour la bonne cause: l’association veut sensibiliser à la protection d’animaux trop souvent oubliés ou moqués. Le blobfish est ainsi une espèce menacée de disparition à cause de captures accidentelles dans les filets des pêcheurs: «Certains le disent laid, mais je pense que la face triste du blobfish cache un cerveau malin et gentil», a expliqué le président de l’association, Simon Watt.

Nul doute que les quelque 3.000 internautes qui ont participé à l’élection de l’animal le plus moche ont également été sensibles à sa beauté intérieure. «J’ai été étonné par la réaction du public, a déclaré Simon Watt au Guardian. Depuis trop longtemps, les animaux mignons et à fourrure ont été sur le devant de la scène mais maintenant, le blobfish sera la voix de ceux que l’on oublie tout le temps.»