Léger tremblement de terre proche d'une centrale nucléaire dans la Vienne

avec AFP

— 

Un tremblement de terre de magnitude 3,1, dont l'épicentre se situe à proximité de la centrale nucléaire de Civaux (Vienne), a été ressenti lundi soir sans faire de dégâts, ont annoncé mardi le Bureau sismologique français et la direction du site.

Les pompiers ont indiqué mardi n'avoir reçu «que deux appels» après la secousse survenue à 22H50, et selon le protocole, s'être rapprochés des services de la centrale nucléaire. Le tremblement de terre «n'a eu aucun impact, aucune incidence», a-t-on indiqué à la direction de la centrale, «les deux réacteurs ont continué à fonctionner normalement».

Aucune alarme ne s'est déclenchée après la secousse, mais les personnels dans le centre de commandement ayant ressenti la secousse ont, par sécurité, envoyé des techniciens effectuer des rondes de contrôle, a-t-on précisé de même source. Selon les données du Bureau central sismologique français de Strasbourg, il s'agit du quatrième et plus faible tremblement de terre ressenti dans la Vienne. La plus forte secousse, de 4,1 sur l'échelle de Richter, avait été enregistrée en juillet 2010 au sud de Poitiers.

En comptabilisant les six départements limitrophes de la Vienne, seules 15 secousses ont été enregistrées depuis 1996, début du recensement de l'ensemble des séismes de faible magnitude sur le territoire français.