Panda géant né en août à Washington : «C'est une fille !»

© 2013 AFP

— 

Le bébé de l'espèce des pandas géants, né fin août au zoo national de Washington, a été baptisé Bao Bao, ce qui veut dire en chinois "Trésor" ou "Précieux", et sera montré aux visiteurs à partir de début janvier, annoncé dimanche le zoo.
Le bébé de l'espèce des pandas géants, né fin août au zoo national de Washington, a été baptisé Bao Bao, ce qui veut dire en chinois "Trésor" ou "Précieux", et sera montré aux visiteurs à partir de début janvier, annoncé dimanche le zoo. — - Smithsonian National Zoo

Le panda géant né fin août au zoo de Washington est...une petite femelle.

"C'est une fille" !", a indiqué jeudi le zoo national. "Elle est magnifique, a un joli petit ventre replet, bouge et crie beaucoup", s'est réjouie devant la presse Brandie Smith, responsable des mammifères et des pandas géants au zoo.

Les scientifiques du jardin zoologique ont utilisé deux tests génétiques à partir d'une protéine, l'un développé en Chine, l'autre dans l'établissement, pour établir le sexe du bébé, a expliqué le zoo.

Un bébé jumeau auquel avait donné naissance la maman panda Mei Xiang, mais mort-né, était également une femelle, a ajouté le zoo.

Un test de paternité a montré que le père des bébés, conçus par insémination artificielle, était le mâle du zoo de Washington, Tian Tian.

Mei Xiang, déjà mère en 2005, avait été inséminée avec de la semence de Tian Tian lors d'une première procédure, puis avec de la semence du panda du zoo de San Diego, Gao Gao, après qu'une tentative pour la faire tomber enceinte de manière naturelle avec Tian Tian eut échoué.

Les bébés, nés pour le premier le 23 août puis le 24 août pour le bébé mort-né, étaient des faux jumeaux.

Adoptant la tradition chinoise, le zoo attendra environ 100 jours après la naissance avant de baptiser le petit panda.

Quand elle aura deux ans, elle sera envoyée en Chine pour faire partie d'un programme de reproduction.

L'enclos, fermé le 2 août pour protéger le repos de la famille, reste inaccessible jusqu'à notification ultérieure, dit le zoo, mais les pandas peuvent être vus par webcam (http://u.afp.com/ook).

En septembre dernier, Mei Xiang avait déjà donné naissance à une petite femelle mais celle-ci était morte six jours plus tard en raison d'un problème au foie.

Les pandas géants constituent une espèce en danger: il ne reste plus que 1.600 individus à l'état sauvage en Chine et 300 en captivité à travers le monde.

Des naissances ont eu lieu au cours des derniers mois à Madrid, à Vienne et à Atlanta aux Etats-Unis de même qu'en Chine où sont nés des jumeaux, les seuls cette année.