Lyon: le tunnel de la Croix-Rousse, rénové, rouvre à la circulation

© 2013 AFP

— 

Plusieurs centaines de demandeurs d'asile en majorité albanais, qui vivaient sous un pont d'autoroute de Lyon dans un campement insalubre où la justice s'était déplacée, fait rarissime, ont été évacués lundi pour être relogés dans la région.
Plusieurs centaines de demandeurs d'asile en majorité albanais, qui vivaient sous un pont d'autoroute de Lyon dans un campement insalubre où la justice s'était déplacée, fait rarissime, ont été évacués lundi pour être relogés dans la région. — Philippe Merle AFP

Le tunnel de la Croix-Rousse à Lyon, fermé depuis dix mois pour d'importants travaux de rénovation, rouvre à la circulation dans la nuit de dimanche à lundi, avant la mise en service, en décembre, d'une galerie réservée aux piétons, vélos et bus.

Cet axe majeur de la ville reliant la rive du Rhône à la rive de la Saône, inauguré en 1952 et emprunté chaque jour par 47.000 véhicules sur près de 1,8 km, a été mis aux normes de sécurité exigées depuis l'incendie du tunnel du Mont-Blanc en 1999, notamment en matière de ventilation.

La vitesse de circulation sur les deux fois deux voies de l'ouvrage sera limitée à 50 km/h et le trafic interdit aux poids lourds.

L'originalité du chantier, lancé en 2010 et dont la facture s'élève à 282,8 millions d'euros, tient à la construction d'un second «tube» qui outre ses fonctions de galerie de secours et d'évacuation, sera dédié aux modes de circulation «doux».

A partir du 5 décembre, les bus, les vélos mais aussi les piétons pourront emprunter ce tunnel jumeau, large de dix mètres et reliée au tunnel principal par 11 intertubes tous les 150 mètres.

Une première mondiale avec signalétique et éclairage adaptés, ainsi que des animations lumineuses pour rendre la traversée attractive.