Espagne: incendie contrôlé après avoir dévasté 1.850 hectares

© 2013 AFP

— 

Les pompiers sont parvenus à contrôler un incendie qui a brûlé 1.850 hectares en Galice, dans le nord de l'Espagne, ont annoncé vendredi les autorités régionales qui s'inquiétaient d'autres feux dans cette région particulièrement touchée depuis plusieurs jours.
Les pompiers sont parvenus à contrôler un incendie qui a brûlé 1.850 hectares en Galice, dans le nord de l'Espagne, ont annoncé vendredi les autorités régionales qui s'inquiétaient d'autres feux dans cette région particulièrement touchée depuis plusieurs jours. — Pedro Armestre AFP

Les pompiers sont parvenus à contrôler un incendie qui a brûlé 1.850 hectares en Galice, dans le nord de l'Espagne, ont annoncé vendredi les autorités régionales qui s'inquiétaient d'autres feux dans cette région particulièrement touchée depuis plusieurs jours.

L'incendie qui avait démarré lundi soir près d'Oia, un village sur la côte Atlantique proche de la frontière avec le Portugal, a été contrôlé jeudi en début de soirée, a précisé le gouvernement régional de Galice dans un communiqué.

«Selon les estimations provisoires, la surface affectée est de 1.850 hectares», poursuit-il.

Deux incendies de moindre envergure restaient toutefois actifs près des communes de Boiro et de Navia de Suarna, où les flammes ont déjà dévoré 295 et 150 hectares respectivement, selon le gouvernement régional de Galice.

Madrid a envoyé deux avions pour lutter contre le feu qui fait rage depuis jeudi vers Boiro et Lousame ainsi qu'un hélicoptère pour tenter d'éteindre l'incendie de Navia de Suarna, qui s'est déclaré vendredi, précisait vendredi le ministère espagnol de l'Agriculture dans un communiqué.

Les incendies de forêt et de broussailles sont très fréquents en été en Espagne, souvent favorisés par le vent sur des sols et une végétation très secs.

Jusqu'à présent, après un hiver pluvieux, ceux-ci ont été beaucoup moins nombreux cette année qu'en 2012, une année particulièrement dévastatrice: 26.785 hectares ont brûlé entre le 1er janvier et le 18 août, selon le ministère de l'Agriculture, contre 147.854 hectares entre janvier et juillet 2012.