Géothermie: Batho accorde quatre permis de prospection en Alsace

© 2013 AFP

— 

La ministre de l'Ecologie et de l'Energie Delphine Batho a signé lundi quatre nouveaux permis de recherche dans le Bas-Rhin, en Alsace, pour des sites de géothermie à haute température, une énergie que le gouvernement souhaite développer, a-t-elle annoncé.
La ministre de l'Ecologie et de l'Energie Delphine Batho a signé lundi quatre nouveaux permis de recherche dans le Bas-Rhin, en Alsace, pour des sites de géothermie à haute température, une énergie que le gouvernement souhaite développer, a-t-elle annoncé. — Patrick Kovarik AFP

La ministre de l'Ecologie et de l'Energie Delphine Batho a signé lundi quatre nouveaux permis de recherche dans le Bas-Rhin, en Alsace, pour des sites de géothermie à haute température, une énergie que le gouvernement souhaite développer, a-t-elle annoncé.

Cette série de «permis de recherches de géothermie haute température» (dits de Illkirch-Erstein, Strasbourg, Durningen et Soufflenheim) vient s'ajouter à deux permis de prospection déjà accordés en février en Auvergne et dans les Pyrénées.

La géothermie à haute température (plus de 150 degrés) consiste à prélever des eaux naturellement chaudes, situées en grande profondeur, et à en extraire la chaleur, afin de produire de l'électricité ou du chauffage.

«La France possède un potentiel géothermique non négligeable et l'Alsace dispose des réserves les plus intéressantes puisque des températures très élevées s'y rencontrent à des profondeurs plus faibles qu'ailleurs (170°C à 3.000 mètres)», explique le ministère dans un communiqué.

Le ministère de l'Ecologie et de l'Energie précise que 14 autres demandes de permis de recherches sont actuellement en cours d'instruction par ses services.