Le mois de mai a été le troisième plus chaud jamais enregistré sur Terre

PLANETE L'Europe de l'Ouest et la France n'ont pas eu cette chance...

avec AFP

— 

En Europe de l'Ouest, et notamment en France, on se souviendra d'un mois de mai 2013 quasi hivernal, et pourtant, au niveau de la planète, il a été le troisième plus chaud depuis le début des relevés en 1880, a indiqué jeudi l'Agence océanographique et atmosphérique américaine (NOAA).
En Europe de l'Ouest, et notamment en France, on se souviendra d'un mois de mai 2013 quasi hivernal, et pourtant, au niveau de la planète, il a été le troisième plus chaud depuis le début des relevés en 1880, a indiqué jeudi l'Agence océanographique et atmosphérique américaine (NOAA). — Pedro Armestre AFP

En Europe de l'Ouest, et notamment en France, on se souviendra d'un mois de mai 2013 quasi hivernal, et pourtant, au niveau de la planète, il a été le troisième plus chaud depuis le début des relevés en 1880, a indiqué jeudi l'Agence océanographique et atmosphérique américaine (NOAA).

«Avec 1998 et 2005, il s'agit du troisième mois de mai le plus chaud (15,46°C en moyenne) depuis le début des relevés en 1880», annonce la NOAA dans un communiqué.  La période de janvier à mai se classe au huitième rang des plus chaudes sur les 134 dernières années, poursuit-elle.

Printemps gacial en France

Ce printemps a été l'un des plus froids et agités des 30 dernières années en France, et globalement, le mois de mai a eu de forts accents d'hiver sur l'Europe occidentale, avec de la neige tombée en plaine en Suisse et un thermomètre qui a battu des records à la baisse aux Pays-Bas.

En revanche, il a été plus chaud que la moyenne en Europe de l'est et du nord, avec des records en Suède, dans le nord de la Sibérie, en Russie occidentale, et dans le centre de l'Australie, indique la NOAA.