L'hémisphère nord pourrait franchir le seuil des 400ppm de CO2 en mai

A.Ch.

— 

Mauvaise nouvelle pour le climat: l’hémisphère nord pourrait passer le seuil des 400 parties par million (ppm) de CO2 dans l’atmosphère, d’après les derniers relevés réalisés par la station météorologique américaine de Mauna Loa, à Hawaï.

Les concentrations pour mars 2013 avaient déjà atteint 397,34ppm et la tendance à la hausse devrait se poursuivre jusqu’en mai. L’hémisphère nord atteindrait ainsi un record de concentration de dioxyde de carbone jamais atteint depuis le début de ces mesures. Les premières, réalisées en 1958, avaient mesuré une concentration de 316ppm. Depuis, des associations comme 350.org se sont créées pour limiter la croissance des particules de CO2 dans l’atmosphère à un niveau qui permettrait de maintenir les prévisions de réchauffement climatique à +2°C.