Canal du Midi: L'abattage des platanes malades s'accélère

avec AFP

— 

Le rythme d'abattage des platanes malades le long du Canal du Midi s'est accéléré en 2012 et va encore progresser cette année, a-t-on appris mercredi auprès de Voies navigables de France (VNF) gestionnaire du canal appartenant à l'État et classé au patrimoine mondial de l'humanité.
Le rythme d'abattage des platanes malades le long du Canal du Midi s'est accéléré en 2012 et va encore progresser cette année, a-t-on appris mercredi auprès de Voies navigables de France (VNF) gestionnaire du canal appartenant à l'État et classé au patrimoine mondial de l'humanité. — Pascal Guyot AFP

Le rythme d'abattage des platanes malades le long du Canal du Midi s'est accéléré en 2012 et va encore progresser cette année, a-t-on appris mercredi auprès de Voies navigables de France (VNF) gestionnaire du canal appartenant à l'État et classé au patrimoine mondial de l'humanité.

Le chancre coloré, un champignon tueur de platanes, fait des ravages depuis plusieurs années sur le parcours du canal entre Castelnaudary (Aude) et Béziers (Hérault), ce qui implique d'abattre progressivement les 42.000 arbres entre Toulouse et Agde (Hérault), pour les remplacer par des espèces résistantes.

«On devrait couper 3.000 arbres en 2013» estime Jacques Noisette, responsable communication de l'établissement public pour le Sud-Ouest. Les campagnes d'abattage ont commencé doucement en 2006 à raison de quelques dizaines d'arbres par an et un premier coup d'accélérateur est intervenu sur la campagne d'hiver 2010-2011, avec 530 platanes abattus.