VIDEO. Suivez en direct le débat du CNRS: Quelles limites pour la recherche?

SCIENCES Nucléaire, manipulations génétiques, gaz de schiste... Faut-il brider les scientifiques quand le danger est trop important?

A.Ch.
— 
Un chercheur montre des cellules utilisées pour cloner des bovins dans un laboratoire à Austin (Texas), le 11 novembre 2009.
Un chercheur montre des cellules utilisées pour cloner des bovins dans un laboratoire à Austin (Texas), le 11 novembre 2009. — REUTERS/Jessica Rinaldi

Est-ce de la faute d’Einstein si une bombe atomique a anéanti Hiroshima? Peut-on en vouloir aux chimistes qui ont découvert le bisphénol A? Et les savants auraient-ils du s’arrêter avant de donner naissance à des animaux clonés? Bien avant toutes ces découvertes, Rabelais nous rappelait que «Science sans conscience n’est que ruine de l’âme». Mais faut-il introduire de la morale dans la science ou favoriser l’avancée des connaissances? Comment distinguer la recherche fondamentale des applications qui peuvent être faites de ses découvertes?

Toutes ces questions seront au cœur du débat organisé par le CNRS le jeudi 18 avril. Pour en discuter, le CNRS a réuni Sonia Canselier-Desmoulin, docteur en droit privé et chargée de recherche au CNRS en «Droit, sciences et techniques», Amy Dahan, historienne des sciences et membre du comité d’éthique du CNRS, et Pierre-Henri Gouyon, généticien et agronome, professeur au laboratoire «Origine, structure et évolution de la biodiversité» au CNRS/Muséum national d’histoire naturelle.

Suivez le débat en direct sur 20minutes.fr dès 19h.