Des milliers d'oiseaux migrateurs bloqués au Bélarus

avec AFP

— 

Des milliers d'oiseaux migrateurs, dont des grues, des cigognes et des canards, sont bloqués au Bélarus par le retard du printemps qui les empêche de poursuivre leur route vers le nord, ont annoncé des spécialistes mardi.
Des milliers d'oiseaux migrateurs, dont des grues, des cigognes et des canards, sont bloqués au Bélarus par le retard du printemps qui les empêche de poursuivre leur route vers le nord, ont annoncé des spécialistes mardi. — Attila Kisbenedek AFP

Des milliers d'oiseaux migrateurs, dont des grues, des cigognes et des canards, sont bloqués au Bélarus par le retard du printemps qui les empêche de poursuivre leur route vers le nord, ont annoncé des spécialistes mardi. Quantité d'oiseaux se sont regroupés dans la région de Brest (ouest), près de la frontière avec la Pologne, a indiqué à l'AFP Viktor Fentchouk, le directeur de l'Organisation de protection des oiseaux du Bélarus. Les oiseaux renoncent à poursuivre leur route au travers du Bélarus vers le nord en raison de la grande quantité de neige et du froid, et leur migration est déjà en retard de trois semaines, a-t-il ajouté.

Les oiseaux «se regroupent près des routes et des agglomérations, où il est plus facile de trouver de la nourriture», a ajouté Viktor Fentchouk. Ce spécialiste a indiqué que des vols d'oiseaux migrateurs avaient été observés à deux reprises dans l'intérieur du pays, mais que ceux-ci à chaque fois étaient revenus en arrière, repoussés par les conditions climatiques. «Il n'y a là rien de grave, l'intervention de l'homme serait bien plus néfaste pour les oiseaux», a-t-il souligné. Le Bélarus ainsi que la Russie, qui est la destination de nombreuses espèces migratrices, ont connu cette année un hiver particulièrement rigoureux et neigeux, qui a retardé l'arrivée du printemps comme en Europe occidentale.