Arc alpin: 24 loups pourront être tués par an, contre 11 actuellement

A.-L. B.

— 

L’État va porter à vingt-quatre le nombre de loups pouvant être annuellement tués dans l’arc alpin, des Alpes-Maritimes aux Vosges, contre onze en 2012, rapporte ce lundi Nice-Matin.

Protégé depuis sa réintroduction en France au début des années 1990, le loup vit une cohabitation parfois difficile avec des éleveurs qui l’accuse de décimer des cheptels. «Ces prélèvements ne mettrait pas en péril une population estimée à 250 animaux et qui augmenterait de 20 % par an», précise le quotidien.