Pêche: La Chine accusée de vider les océans

Audrey Chauvet

— 

Selon une étude parue dans la revue scientifique Nature, les chalutiers chinois seraient responsables d’une grande partie de la surpêche dans le monde. L’équipe de chercheurs internationale, menée par le biologiste Daniel Pauly de l'université de Colombie-Britannique, a estimé que les bateaux de pêche chinois avaient capturé chaque année, de 2000 à 2011, entre 3,4 et 6,1 millions de tonnes de poisson alors que le pays n’en avait déclaré que 368.000 tonnes en moyenne à l’Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Les scientifiques ont réalisé des estimations des prises réelles à partir du nombre de chalutiers et de senneurs chinois présents dans les eaux du globe. Ils sont notamment très présents en Afrique de l’Ouest, où ils capturent 3,1 millions de tonnes de poissons par an en moyenne, soit 64% de leurs prises. Selon les chercheurs, le déclin des stocks de poissons dans le monde serait lié à l’envoi de bateaux loin de leur pays d’origine.