Fukushima: C'est bien un rat qui a provoqué une panne dans la centrale

NUCLEAIRE L'exploitant Tepco a confirmé qu'un rongeur avait entraîné une coupure d'électricité la semaine dernière dans la centrale japonaise accidentée...

A.Ch.

— 

Un rat a provoqué une coupure de courant dans la centrale de Fukushima, le 20 mars 2013.
Un rat a provoqué une coupure de courant dans la centrale de Fukushima, le 20 mars 2013. — AP Photo/Tokyo Electric Power Co.

C’est bien un rat qui a entraîné la coupure de courant survenue en début de semaine dernière dans la centrale nucléaire de Fukushima. L’opérateur Tepco a confirmé ce lundi qu’un petit rongeur avait provoqué un court-circuit et causé une panne des distributeurs d’électricité qui a interrompu le fonctionnement des systèmes de refroidissement pendant une trentaine d’heures, rapporte l’AFP.

Le rat s’était retrouvé coincé entre deux connecteurs et a fait disjoncter plusieurs équipements l’un après l’autre. «Nous allons à l'avenir pendre plus de précautions pour éviter que des petits animaux n'entrent dans les installations», a promis Tepco. Survenue lundi soir, la panne n’avait pu être réparée que mercredi matin, faisant craindre un réchauffement dangereux des combustibles nucléaires stockés dans les piscines de refroidissement.