S'il te plaît, tu veux bien rallumer les espèces?

BIODIVERSITE La Conférence de la convention sur le commerce international des espèces de faune et flore menacées d'extinction s'est refermée jeudi à Bangkok. L'occasion de vous faire découvrir le résumé de l'association Robin des bois sur les animaux qui ont été rayés de la Terre. L'ONG résume très bien la capacité de l'Homme à détruire ce qui l'entoure...

Néoplanète

— 

Deux ours polaires se câlinent au Canada, fin 2012.
Deux ours polaires se câlinent au Canada, fin 2012. — TISHCENKO ALEXEY/CATERS NEWS AGENCY/SIPA

Les espèces animales s’éteignent. La plénière de la CITES – Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction – à Bangkok a été l’occasion d’enterrer définitivement et sans cérémonie le Thylacinus cynocephalus et quelques espèces rayées de la planète en un siècle. Leurs arbres généalogiques remontaient à plusieurs millions d’années. Les extinctions s’accélèrent.

Lire La CITES, entre protection des animaux et enjeux économiques et Animaux : ce qu’il ne fallait pas louper

Ces catastrophes biologiques ne sont pas provoquées par des ruptures climatiques, des mutations géologiques ou des inadaptations fonctionnelles. L’homme en est le chef d’orchestre par des manipulations ou des introductions hasardeuses et par l’exploitation radicale de ses environnements.

Lire la suite sur Néoplanète

Plus d’infos:

Le Rallye Aïcha des Gazelles, une course automobile écolo?

Le mur invisible, un film à voir

L’accidentothèque de Salon-de-Provence