JO 2016: Des dizaines de tonnes de poissons morts dans le lac destiné à accueillir les épreuves d'aviron

A.Ch.

— 

Des tonnes de poissons morts ont été ramassés dans le Lagoa Rodrigo de Freitas, à Rio de Janeiro, au Brésil, le 14 mars 2013.
Des tonnes de poissons morts ont été ramassés dans le Lagoa Rodrigo de Freitas, à Rio de Janeiro, au Brésil, le 14 mars 2013. — © Sergio Moraes / Reuters

Vue d’horreur pour le Christ du Corcovado: des milliers de poissons flottant, morts, à la surface du lac Rodrigo de Freitas, en plein centre de Rio de Janeiro. Cette étendue d’eau salée, reliée à l’océan par un canal et lieu de loisirs pour les Cariocas qui viennent s’y promener ou faire du bateau, est victime d’une désoxygénation qui a provoqué la mort de 65 tonnes de poissons.

Le manque d’oxygène a été causé par des tempêtes qui ont amené de grandes quantités de «matières organiques» dans le lac, étouffant les aloses nageant dans le lagon, ont rapporté les médias brésiliens. De quoi inquiéter les organisateurs des Jeux olympiques de 2016, qui comptent organiser les épreuves d’aviron dans ce lac. Si le phénomène se reproduisait durant les jeux, les sportifs pourraient ramer sur un lit de poissons morts, comme sur cette photo impressionnante prise par un journaliste brésilien