Les tigres ne résistent pas aux insecticides

ANIMAUX Les braconniers asiatiques ont trouvé un nouveau moyen de tuer les tigres...

A.Ch.

— 

Un tigre de Malaisie dans le parc national de Taman Negara.
Un tigre de Malaisie dans le parc national de Taman Negara. — BERBAR HALIM/SIPA

Qui eut cru qu’un simple spray anti-insectes pourrait tuer un fauve? En Thaïlande, les braconniers ont trouvé un nouveau moyen de tuer des tigres: les insecticides. Les garde-forestiers disent découvrir de plus en plus preuves de la présence de pièges dans la forêt, composés de viande et de poison.

Même dans les sanctuaires où les tigres sont censés être protégés, des braconniers ont réussi à poser des pièges contenant des insecticides. Récemment, deux bébés tigres ont été retrouvés mourants après avoir ingurgité des appâts empoisonnés. Il était trop tard pour les sauver, mais les autorités thaïlandaises en ont conclu qu’elles ne pouvaient plus se permettre de baisser leur surveillance. «Si nous relâchions même un peu nos patrouilles, nous perdrions beaucoup de tigres, a expliqué Anak Pattanavibool, directeur de la Wildlife Conservation Society, à la BBC. Un gang de braconnier peut tuer jusqu’à 20 tigres avec ces appâts.»  

On estime qu’il reste environ 3.200 tigres dans la nature, uniquement dans treize pays d’Asie. Très recherchés pour leurs peaux et pour les organes utilisés dans la médecine chinoise, ils sont également victimes de la déforestation qui les prive de leur habitat naturel.