Eolien, solaire et biocarburants réprésenteront 327 milliards d'euros d'ici 2022

avec AFP

— 

Les marchés liés aux biocarburants et aux énergies solaire et éolienne vont presque doubler dans la décennie qui vient, passant de quelque 249 milliards de dollars l'an dernier à 426 milliards en 2022 (soit de 191 à 327 milliards d'euros), selon une étude publiée mercredi.
Les marchés liés aux biocarburants et aux énergies solaire et éolienne vont presque doubler dans la décennie qui vient, passant de quelque 249 milliards de dollars l'an dernier à 426 milliards en 2022 (soit de 191 à 327 milliards d'euros), selon une étude publiée mercredi. — Hector Retamal AFP

Les marchés liés aux biocarburants et aux énergies solaire et éolienne vont presque doubler dans la décennie qui vient, passant de quelque 249 milliards de dollars l'an dernier à 426 milliards en 2022 (soit de 191 à 327 milliards d'euros), selon une étude publiée mercredi. Selon cette étude de Clean Edge, cabinet d'études américain dédié aux écotechnologies, 2012 a été une année «difficile et déstabilisante» pour le secteur des énergies dites «propres», marqué par des faillites et des restructurations, ainsi qu'un déclin des investissements. Néanmoins, si les revenus combinés liés aux biocarburants, au solaire et à l'éolien n'ont augmenté que de 1% l'an dernier, à 191 milliards d'euros, le déploiement de ces technologies s'est poursuivi à un rythme record, souligne le cabinet, dont les chiffres corroborent d'autres études sectorielles.

Dans le détail, la production de biocarburants (éthanol et biodiesel) est passée de 106 à 119 milliards de litres en 2012, et le marché correspondant a légèrement augmenté à 95 milliards de dollars. La puissance cumulée des parcs éoliens s'est accrue de 44 gigawatts, et le marché lié a augmenté légèrement à 74 milliards de dollars. Les installations de parcs photovoltaïques ont atteint un nouveau sommet à 30,9 gigawatts, mais le marché correspondant a chuté de 13% à 80 milliards de dollars, du fait de la baisse des prix des panneaux. Malgré l'instabilité traversée par ces marchés l'an dernier, Clean Edge estime que leurs fondamentaux restent largement intacts et que leur déploiement va se poursuivre à un rythme soutenu, avec des investissements qui devraient se concentrer de façon grandissante sur les technologies les plus abouties, ce qui sous-tend sa projection d'un quasi-doublement en valeur en 2022.