Islande: Des millions de harengs retrouvés morts dans un fjord

ANIMAUX Depuis quelques jours, les harengs morts s'accumulent dans le Kolgrafafjördur...

A.Ch.

— 

Des milliers de harengs sont morts dans un fjord islandais, le 5 février 2013 dans le Kolgrafafjordur.
Des milliers de harengs sont morts dans un fjord islandais, le 5 février 2013 dans le Kolgrafafjordur. — Brynjar Gauti/AP/SIPA

Vision d’horreur dans les fjords glacés. Pas moins de 10.000 tonnes de harengs ont été retrouvés morts le 1er février au fond d’un fjord islandais, dans le Kolgrafafjördur, la semaine dernière, rapporte le Morgunbladid. Déjà, le 30 décembre, 30.000 tonnes de harengs ont échoué au même endroit, certainement victimes d’un manque d’oxygène.

Les fjords ne sont plus des havres de paix

L’eau du fjord pourrait être devenue inhospitalière pour les poissons après la construction d’un pont en 2004: pour traverser le fjord, le pont a été bâti en entrée du fjord, provoquant une avancée de terre sur la mer. «La construction de cet édifice a pu empêcher l'eau de suffisamment se renouveler, notamment en cas d'absence de vent. Le fjord pourrait donc pâtir de concentrations en oxygène trop faibles», selon Robert Arnar Stefansson, biologiste islandais.

Or, avec l’entrée des bancs de poissons dans les fjords pendant l’hiver pour y trouver des eaux à bonne température, la quantité d’oxygène disponible pour chacun d’eux se réduit comme peau de chagrin. 10% des poissons qui se sont aventurés dans le Kolgrafafjördur auraient ainsi péri, entraînant un manque à gagner de 30 millions d’euros pour les pêcheurs. «C'est un événement grave, affirme Robert Arnar Stefansson. Nous enquêtons afin d'éviter qu'il ne se reproduise, si nécessaire par une intervention. Toutefois, le problème finira par se résorber: avec le printemps, les harengs migreront hors des zones littorales lors de la période de ponte.»